Rencontre avec Tim Searfoss, auteur de The Jeweler comics

Il y a quelques années, je découvre Tim Searfoos en me perdant dans les internets dédiés aux bijoux. Autant vous dire la vérité, la lecture du premier dessin que j’ai lu de lui a déclenché un fou rire absolu. Depuis, je guette ses parutions et je rigole à chaque fois tant je reconnais les situations dépeintes pour en avoir vécus beaucoup de (très) près dans les ateliers. Loin des clichés sur papiers glacés qui ne ressemblent pas toujours à mon secteur, Tim sait reproduire à la perfection tous ces petits moments qui rendent la vie en atelier si particulière. Mieux que ça, il parle à tous les joailliers, sertisseurs, polisseurs, gemmologues du monde. Tous, partout où nous sommes, de Londres à New-York, de Paris à Genève, nous ne pouvons que nous reconnaitre dans ces caricatures bourrées d’humour et de second degrés. Et si cela n’est pas le cas pour vous, si vous n’avez jamais vécu l’une des situations décrites, c’est que vous n’êtes jamais rentrés dans un atelier. Rencontre avec un auteur talentueux et un homme aux facettes aussi multiples que les diamants qu’il croque!

A few years ago, I discovered Tim Searfoos while losing myself in the internet dedicated to jewelry. As much to tell you the truth, the reading of the first drawing that I read of him triggered an absolute laughter. Since then, I have been watching his publications and I laugh each time so much I recognize the situations depicted for having experienced many (very) closely in the workshops. Far from the clichés on glossy paper which do not always resemble my sector, Tim knows how to perfectly reproduce all those little moments that make life in the workshop so special. Better than that, he speaks to all the jewelers, gem-setters, polishers, gemologists in the world. Everyone, wherever we are, from London to New York, from Paris to Geneva, we can only recognize ourselves in these humorous and second-rate caricatures. And if this is not the case for you, if you have never experienced one of the situations described, it is because you have never entered a workshop. Meet a talented author and a man with many facets as the diamonds he sketches!

1- Bonjour Tim, c’est un vrai plaisir de vous rencontrer. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs? Hi Tim, it’s a pleasure to meet you. Can you introduce yourself to our readers?

Bonjour Marie et bonjour à tous vos lecteurs! C’est un honneur que d’être interviewé pour votre site. Je m’appelle Tim Searfoos, je suis né au Vénézuéla et ma famille est venue s’installer aux États-Unis quand j’avais 7 ans. Actuellement, je vis à Tampa en Floride.

Hello Marie and bonjour to all of your readers. It is an honor to be interviewed by you. My name is Tim Searfoss. I was born in Venezuela and  my family moved to the Unites States when I was 7 years old. I currently live in Tampa, Florida.

2- Alors, j’ai exploré votre site internet et vous êtes un peu mystérieux. Qui êtes-vous donc? I explore your website, but you’re a bit mysterious. What is exactly your background?

Haha, je comprends parfaitement. Je suppose que je suis un peu mystérieux. C’est juste que je n’aime pas trop parler de moi. Je pense que si vous me demandez qui je suis, je dirais que je suis un artiste et un conteur. Ma passion est d’explorer les arts à travers différents médiums. J’ai été photographe, directeur de la photographie, producteur, peintre, sculpteur commercial, animateur, compositeur, scénariste, romancier, auteur de livres pour enfants, bijoutier et bien sûr dessinateur de bandes-dessinées.

Haha, I get that a lot. I suppose I am a bit mysterious. It’s just that I don’t like to talk about myself.  I think that if you were to ask me who I was, I would say I am an artist and a storyteller and my passion is to explore the arts through different mediums. I have been a photographer, cinematographer, producer, painter, commercial sculptor, animator, composer, screenwriter, novelist, children’s book author, comic book artist, jeweler and of course a cartoonist.

J’ai toujours été un artiste, quand j’étais enfant, je dessinais tous mes dessins animés préférés et je voulais grandir pour devenir animateur. Quand j’étais adolescent, j’étais en voyage au Mexique avec mon grand-père, et j’avais apporté un de ces vieux appareils photo jetables bon marché. Je me souviens de m’être arrêté à un point de vue spectaculaire, j’ai sorti mon appareil photo bon marché pour capturer ces magnifiques montagnes mais j’ai été immédiatement frustré car mon appareil photo bon marché ne pouvait capturer que la pointe des montagnes. Mon grand-père a vu ma frustration et m’a tendu son appareil photo reflex avec un objectif grand angle et au moment où j’ai regardé à travers l’appareil, j’ai été accroché. Il n’a jamais récupéré cet appareil photo.

I have always been an artist, as a kid I would draw all of my favorite cartoons and wanted to grow up to be an animator. When I was a teenager I was on a trip in Mexico with my Grandfather through the mountains, and I brought along one of those old cheap disposable film cameras. I remember stopping at a spectacular overlook, I dug out my cheap camera to photograph these magnificent mountains but I was immediately frustrated because my cheap camera could only capture the very tip of the mountains. My Grandfather saw my frustration and handed me his SLR camera with a wide angle lens and the moment I looked through the camera I was hooked. He never got that camera back. 

En grandissant, il était difficile d’être un artiste. Mon père était ingénieur et il ne savait pas quoi faire avec un enfant artiste. A l’époque, on disait qu’être artiste était un passe-temps, et non quelque chose de sérieux pour gagner sa vie. J’ai lutté contre ça. Parce que j’étais accro à l’art, à la peinture, au dessin, à tout ce qui stimule visuellement. Et l’idée d’avoir un travail banal où je faisais la même chose tous les jours me désespérait. A l’université, j’ai décidé que si Dieu me donnait le talent et ce truc pour l’art, alors je devais faire quelque chose avec cette passion. J’ai donc décidé de poursuivre la photographie, ce qui m’a ensuite amené à découvrir la cinématographie et la réalisation.

Growing up, it was difficult to be an artist. My father was an engineer and he didn’t know what to do with an artist kid. The culture at that time said that being an artist is something you do as a hobby, not something you do for work. I struggled with this. Because I was addicted to art, to painting to drawing, to anything visually stimulating. And the idea of having a mundane job where I pulled the same lever every day would drive me to despair. In college I decided that if God gave me the talent and the desire for the arts, then I should do something with this passion. So I decided to pursue photography, which then led me to discovering cinematography and filmmaking. 

3- Et si on creuse un peu du côte de la bijouterie-joaillerie? Car j’ai lu que vous étiez joaillier à la cheville chez Arney Guess Goldsmith à Chattnooga? Pourtant vous vivez à Tampa… And more precisely, what is your background in jewelry as I read you were a bench jeweler at Arney Guess Goldsmith in Chattanooga? But you live in Tampa, right?

Oh c’est une sacrée histoire. Je sortais avec cette fille, superbe, que j’aimais. Elle est ma muse. Après l’avoir fréquenté pendant quelques années, j’ai décidé qu’il était temps de l’épouser. Mais je ne voulais pas une bague classique pour elle. Et je ne voulais pas qu’elle porte quelque chose que quelqu’un d’autre aurait fait. Je voulais qu’elle porte quelque chose que j’ai conçu. Je suis un fervent admirateur de l’Art Nouveau. Je pense que c’est la plus grande époque pour les arts visuels et appliqués. Et s’il y a une chose qui distingue l’Art Nouveau, ce sont les bijoux. J’admirais alors Mucha, Lalique, Fouquet, Vever.

Oh this is a great story. I was dating this beautiful girl, who I loved. She is my muse. After dating for a few years I decided it was time to marry her. But I did not want a boring a ring for her. I did not want her to wear something someone else made. I wanted her to wear something I designed. I am a devout admirer of Art Nouveau. I think it is the greatest era for the visual and applied arts. And if there is one thing that sets Art Nouveau apart it is the jewelry. I admired Mucha, Lalique, Fouquet, Vever.  

J’ai donc voulu faire quelque chose pour ma muse dans cet esprit. Le seul problème était que je ne connaissais rien à la fabrication des bijoux. Mais ce n’était pas cela qui allait m’arrêter. J’ai fait beaucoup de recherches et j’ai découvert que les bagues étaient fabriquées à partir d’une cire positive. J’ai donc acheté la cire sur ebay et je me suis mis à la sculpter. J’ai découvert sa taille de doigt et j’ai acheté un rubis pour la pierre centrale, car j’aime mieux sa couleur vive que celle d’un diamant incolore ennuyeux. Je ne savais pas comment sertir les pierres, alors j’ai décidé qu’il serait préférable que je conçoive la monture pour que la pierre soit sertie par l’intérieur. Et je savais aussi que je voulais aussi de l’émail dessus.

So I wanted to make something for my muse in that spirit. The only problem was I knew nothing about making jewelry. But I didn’t let that stop me. I did a lot of research, and discovered that rings were made from a wax positive. So I bought the wax on ebay and got to carving. I found out her ring size and carved it to her size. I bought a ruby for the center stone, because I like the passionate color better than a boring white diamond. I didn’t know how to set stones, so I decided that it would be best if I designed the stone to sit inside it from underneath. I also knew I wanted some enamel on it as well.

J’ai donc conçu une bague avec des fleurs sur le côté et un papillon de lune vert émaillé sur le dessus entourant le rubis. J’ai décidé que l’or, le rouge et le vert iraient bien ensemble. Après avoir sculpté la bague, j’ai fabriqué un collier avec ce fameux papillon lune pour l’accompagner également, toujours avec de l’émail vert, de l’argent et un rubis également. J’ai demandé à des membres de ma famille un bon bijoutier et je suis donc allé chez Arney Guess Goldsmith avec mes deux pièces de cire et leur ai demandé s’ils pouvaient les couler pour moi.

Arney était vraiment perplexe quand il a vu les morceaux de cire sculptés. Il m’a demandé « Qui a fait ça? »

J’ai dit: « Je l’ai fait.« 

« Comment as-tu appris à faire ça?« 

« Je ne sais pas, je peux sculpter, alors j’ai juste sculpté la cire.« 

« Où avez-vous trouvé la cire?« 

« Ebay.« 

Il a ri, puis il a dit « Voulez-vous un travail?« 

So I designed a ring with flowers on the side and an enameled green luna moth on top circling the red ruby. I decided the gold, the red and the green would go well together. After I carved the ring, I made a luna moth necklace to accompany it as well, with green enamel, silver and a ruby as well. I asked some relatives for a good jeweler, and so I walked in to Arney Guess Goldsmith with my two wax pieces and asked if they could cast it for me. 

Arney was perplexed when he saw the carved wax pieces. He asked me “Who did this?” 

I said, “I did.” 

How did you learn to do that?” 

I don’t know, I can sculpt, so I just sculpted the wax.

Where did you get the wax?

Ebay.

He laughed, then he said “Do you want a job?

Je travaillais en indépendant en tant que photographe et vidéaste à l’époque, donc mon emploi du temps était flexible. Je lui ai dit que j’adorais les bijoux et que j’aimerais apprendre, que quand je ne filmais pas, je pouvais venir travailler et apprendre. Et c’est ainsi que j’ai commencé à travailler chez Arney Guess Goldsmith! Arney m’a beaucoup appris, j’y ai travaillé à temps partiel pendant quelques années, et j’ai apprécié le métier, la précision, les frustrations et la beauté des bijoux. Je n’y travaille plus, puisque je vis maintenant en Floride en tant que réalisateur.

I was working freelance as a photographer and a videographer at the time, so my schedule was flexible. I told him I love jewelry and would love to learn, that when I wasn’t filming I would love to come in and work and learn. And that is how I came to work at Arney Guess Goldsmith! Arney taught me a lot, I worked there part time for a few years, and I enjoyed the craft, the precision, the frustrations, and the beauty of jewelry. I don’t work there anymore, since I now live in Florida working as a Director.

4- Quand est né le concepts de The Jeweler? When is born the concept around The Jeweler comics? 

Comme je l’ai mentionné précédemment, j’ai toujours aimé les dessins animés et je faisais à l’occasion des caricatures de mes amis. D’habitude, je le faisais pour rire, je n’aurais jamais imaginé pouvoir trouver un travail en le faisant! Un jour, alors qu’il travaillait à la bijouterie, quelque chose d’amusant s’est produit. Arney était super stressé, il avait un énorme diamant à sertir et il l’évitait depuis une semaine.

As I mentioned before I always loved cartoons, and would on occasion do cartoons of my friends. Usually I would do it to get a laugh, I never imagined I could get a job doing it! One day while working at the jewelry store something funny happened, Arney was super stressed, he had a huge diamond to set and he had been avoiding it for a week. 

Enfin, Arney allait poser la pierre, mais tout le monde bavardait et faisait des blagues et tout ce qu’il voulait, c’était un peu de silence pour se concentrer. Je pense qu’il a peut-être crié et dit à tout le monde de se taire, ce qu’il ne fait jamais, alors nous sommes tous restés immobiles en essayant de ne pas rire, parce que c’était tellement inhabituel de sa part. Puis le téléphone a sonné. C’était sa femme, et il a répondu au téléphone d’une voix tendre et gentille, comme si de rien n’était. J’ai pensé que c’était hilarant, il était juste stressé et il criait et au moment où sa femme était au téléphone, il s’est transformé en un homme tendre et doux. J’en ai fait un croquis. Le lendemain, je me suis présenté avec le dessin de la situation et nous avons tous bien ri.

Finally Arney was going to set the stone but everyone was chatting and goofing off and all he wanted was some silence to concentrate. I think he may have yelled and told everyone to be quiet, which he never does so we all stood motionless trying not to laugh, because it was so out of character for him. Then the phone rang. It was his wife, and he answered the phone in a tender and kind voice, as if nothing had happened. I thought this was hilarious, he was just stressed out and yelling and the moment his wife was on the phone, he transformed into a tender gentle man. So I had to make a cartoon of it. The next day I showed up with the cartoon of the situation, and we all got a great laugh. 

Et, à mon insu, Tyler Smalley, l’un des bijoutiers en chef a pris mon dessin et l’a envoyé au rédacteur en chef du magazine InStore. Il a fait semblant d’être moi et a dit qu’ils devraient avoir des dessins humoristiques dans leur magazine. Et depuis, j’ai une petite chronique depuis 6 ans maintenant.

Well, unbeknownst to me, Tyler Smalley, one of the head jewelers took my cartoon and sent it to the editor of InStore Magazine. He pretended to be me and said they should have cartoons in their magazine. And the rest is history. I have been doing their cartoons for 6 years now.

5- Comment créez-vous les situations? (Je dois vous dire que tous les joailliers, partout, peuvent se reconnaitre dans vos dessins!) How do you create your situations? (I must say you that everywhere jeweler is recognizing himself/herself in your drawings!) 

Les situations proviennent de nombreuses inspirations différentes. Comme j’ai travaillé comme bijoutier pendant plusieurs années, je voyais beaucoup de situations amusantes. Je cumule cela avec ma manière décalée de voir le monde et j’essaye de trouver un lien avec la bijouterie. C’est là que j’ai découvert l’anatomie de la pizza et montré comment une tranche de pizza et un diamant peuvent être très proches. J’essaie de faire en sorte que les blagues fonctionnent à la fois pour les bijoutiers et pour les clients, mais c’est difficile, parfois je me contente de blagues sur les bijoutiers. Je m’inspire de mes propres expériences personnelles, et je parle aussi à des bijoutiers. Je suis toujours ouvert aux idées, si quelqu’un veut m’en envoyer, j’aimerais les entendre et peut-être transformer la votre en dessin.

The situations come from many different inspirations. Since I worked as a jeweler for several years, I would see many funny situations. I also like to add my weird quirky way of seeing the world and smash that into being a jeweler. That is where I came up with the anatomy of the Pizza, and showed how a slice of pizza and a diamond have the same parts. I try to make the jokes work for both Jewelers and customers, but that is difficult, sometimes I just go for jeweler inside jokes. I am inspired by my own personal experiences, and I also talk to jewelers. I am always open to ideas, if anyone wants to send me any I would love to hear them and maybe turn your idea into a cartoon.

6- Je me rend compte que je vous ai découvert par hasard, vous êtes peu connu en France. Vous ne voulez pas publier un livre? I discovered by chance your drawings and find it so funny. Publishing a book with all your drawings could be a good idea, no? 

Oui un livre serait une bonne idée, nous en avons déjà parlé. Je pense que je devrais en faire un bientôt. C’est définitivement sur la liste des choses à faire.

Yes a book would be a great idea, we have talked about it. I think I should make one soon. It is definitely on the list of things to do.

7- Si j’en crois votre site, il n’y a pas que la bijouterie dans votre vie. Vous venez de signer un film, Break every chain, avec Dean Cain (en France, on le connait surtout pour son rôle de Superman). Et ce film a été acclamé par la critique américaine je crois. There isn’t only jewelry in your life. Can you talk us about the multi-awarded film you made – Break every chain – with Dean Cain (he is well-know in France for his Superman role)? 

Oui, je suis aussi réalisateur, et j’ai récemment co-écrit, tourné et réalisé un film avec Dean Cain qui s’appelle Break Every Chain. Le film raconte l’histoire vraie de Jonathan Hickory, un policier qui a connu beaucoup de morts et a souffert de stress post-traumatique. Les horreurs qu’il a affronté l’ont fait sombrer dans l’alcool, sa vie personnelle et professionnelle se sont effondrées, il a pensé à en finir définitivement. Sa rencontre avec Dieu (Dean Cain joue le rôle du Pasteur Gabe, nda) lui a permis de recadrer sa vie et de trouver à nouveau un sens à celle-ci. C’est une forme de rédemption. Il a ainsi reconstruit sa vie et sauvé son mariage. Depuis Avril 2021, nous avons remporté 20 prix pour le meilleur film, le meilleur acteur et le meilleur réalisateur. Et même un prix au festival de Paris en mai dernier. Le film sort le 7 décembre en numérique.

Yes, I am also a film director, and I recently co-wrote, shot and directed a film with Dean Cain, the film is called Break Every Chain. The film is a true story about a cop who experienced a lot of death and suffered from PTSD. The horrors of what he saw made him turn to alcohol. After his life fell apart he almost committed suicide. Then he found God and found hope and redemption. He picked up the pieces of his life and healed his marriage and his life. We have won 20 awards now for best film, best actor, and best director. The film comes out December 7th on digital.

11- Quel est le futur de The Jeweler? Pourrait-il s’arrêter? Je suppose que renouveler les idées n’est pas simple. What is the future of The Jeweler? Do you imagine to stop or not? Is it always easy to find ideas? 

J’aime vraiment dessiner The Jeweler. J’ai récemment créé un nouveau lot de dessins pour InStore Magazine, ils les publieront donc tous les mois. Je prévois de les faire tant que les gens les apprécieront. L’univers dde la bijouterie-joaillerie est tellement riche en matière que j’y trouve généralement un peu d’humour.

I love the jeweler. I have recently made a new batch for InStore Magazine, so they will be releasing them every month. I plan on making them as long as people enjoy them. The world of the jeweler is so rich with material, I can usually find some humor in it.

12- Et pour finir, quels sont vos projets? And to finish, what are your next projects?

En ce moment, je travaille sur un court métrage d’animation pour Noël. Il est très drôle et devrait parler à tous, il devrait sortir avant Noël. Je suis aussi en train de tourner un documentaire en ce moment.

At the moment I am working on an animated cartoon short for Christmas. It is very funny and has a great message, it should be released before Christmas. I am also filming a documentary right now.

Je prévois de faire plus de bijoux bientôt, il est temps de faire une nouvelle bague pour ma femme. 🙂

I plan to make more jewelry soon, it is time to make a new ring for my wife. 🙂

A bientôt!

See you soon!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.