#Carrière 5 – Samuel B., joaillier et gemmologue

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , ,

Il y a quelques semaines, j’ai proposé à Samuel, joaillier et gemmologue, de me raconter son parcours et de partager son expérience dans la joaillerie alors qu’il a décidé de faire une pause dans la pratique de son métier. Je trouvais cela très intéressant d’avoir son regard sur ce secteur. C’est avec une grande gentillesse qu’il s’est prêté au jeu. Bonne lecture !

Few weeks ago, I have asked to Samuel, jeweller and gemologist, if he was agree to tell me his career and to share with us his experience inside the jewelry industry in France. I think his view is truly interesting cause he has decided to make a break et to change his way to work. So, it’s with kindness that he was therefore used to my QandAs game. Enjoy !

11844108_10153404908234961_1998321875_n

Photo : Samuel B.

  • Peux-tu te présenter rapidement ? Can you introduce yourself quickly ?

Je m’appelle Samuel, j’ai 31 ans et je suis marié. Je suis joaillier et gemmologue de métier.

My name is Samuel, I’m 31 years old and I’m married. I’m jeweller and gemologist.

  • À quel moment, t’es-tu dis que tu voulais travailler dans la joaillerie ? When have you decided to work in jewelry industry ?

En 3e, en France, il faut réaliser un stage obligatoire en entreprise. J’ai donc fait mon stage de trois jours chez un joaillier. Le travail du métal et des pierres précieuses m’a beaucoup plu.

During the ninth grade, in France, you have to do a internship in a company. I have made mine with a jeweller. Work with metal and gemstones was really enjoying. And so…

  •  Avais-tu de la famille dans ce métier ? Familly in this industry ?

Pas du tout

None

  • Et finalement comment cela s’est-il concrétisé ? Tu es entré en apprentissage ? And, finally, how have you realized your plans ?

Après la 3eme, j’ai cherché un maitre d’apprentissage pour faire un CAP en alternance, que j’ai eu la chance de trouver.

After my ninth grade, I have searched a mentor to learn this craft. I wanted to make a Vocational Qualification in Jewelry (NVQ). By chance, I have found one and I have begun my apprenticeship.

  • Quel âge avais-tu ? How old were you ?

J’avais juste 15 ans 1/2 quand j’ai commencé.

I was just 15 years old when I made this career choice.

  • Ce n’est pas trop dur de passer de l’école au monde du travail ? It wasn’t too hard to change from school to professional world ?

C’est évident que le rythme change. Il y a moins de vacances, un patron, de nombreuses responsabilités… Heureusement qu’il y avait les semaines de cours de temps en temps. C’est plus simple pour passer des études au travail à plein temps  et ce tout en douceur.

Obviously, the pace isn’t the same. Less holidays, a boss and more and more responsibilities… But, fortunately, we had some full weeks with lessons in a professional school. So, it was more simple to change between full-time scholl to quite full-time work.

  • Quel parcours spécifique (diplômes) à la bijouterie as-tu suivi ? What are your options ?

En ce qui concerne la bijouterie, j’ai commencé par un CAP métaux précieux option bijouterie (3 ans et qui n’existe plus). Puis j’ai passé une mention complémentaire en joaillerie (1 an).

Just about jewelry, I have made a Vocational Qualification about « precious metal for jewelry » (Three years, doesn’t exist now). Then, I have made a complementary diploma in one year specially dedicated to jeweller’s craft.

  • Tu penses que l’on apprend mieux à l’école ou à l’atelier ? And, so, what have you prefered ? School or workshop ?

À l’atelier bien sur. On apprend tellement plus vite avec un bon maitre d’apprentissage à ses cotés.

For sure, at the workshop. We learn so much quickly with a good supervisor.

  • As-tu un ou plusieurs souvenirs marquants liés à ton apprentissage ? Si oui, tu veux bien nous raconter ? Have you some unforgettable memories linked to your apprenticeship ? If yes, are you agree to tell about ?

Il y a beaucoup de souvenirs. On voit tellement de choses en 7 ans d’apprentissage.

Il y a bien une petite anecdote de mes débuts : j’avais une médaille sur laquelle je devais changer la bélière. Je mets la nouvelle bélière, la soude puis la met au déroché. Et surprise, je n’ai retrouvé que la bélière à la sortie du déroché, la médaille était de la camelote et elle s’est dissoute … toujours délicat quand ça appartient à un client.

Que dire de plus ? J’ai eu la chance de fabriquer les alliances de mariage d’Adriana Karembeu par exemple , ou bien de faire des bijoux parfois surréalistes en terme de valeur avec des pierres à plusieurs centaines de millier d’euros voir à plus d’un million d’euros pour une bague …

There is so much memories. I have seen so much amazing thing during 7 years in this workshop.

I have a little anecdote that I can tell you. I was just a beginner. I had to work on a pendant because it was truly old. After the weld, I made it inside acid to clean it. And… finally, the pendant have disapeared cause it was false. It was difficult to explain this to the customer…

What can I add ? I was lucky to make the wedding rings for Adrianna Karembeu or to make rings with high-values stones over more one million euros. 

  • Tu as fait de la gemmologie. Pourquoi ? Why have you decided to learn gemology ?

Je me suis mis à la gemmologie car c’est une passion depuis mon enfance. À chaque voyages avec mes parents j’achetais toujours des pierres brutes en souvenirs. Petit à petit, j’ai constitué une petite collection de minéraux. J’en déduis que cette passion pour les pierres est là depuis mon plus jeune âge.

I have always loved gems. Since I was a child. During all the travels with my parents, I bought some rough stones in remembrance. So, I have finally made a little collection. Study gemology was a logical consequence.

  • Quel parcours d’études as-tu suivi dans ce domaine ? What is your gemology background ?

Spécifiquement en gemmologie, j’ai commencé par une mention complémentaire de gemmologie (1 an), suivi d’un BP gemmologue (2 ans) et ensuite je suis parti faire le AG program de l’AIGS à Bangkok (6mois)

Just for gemology, first, I have made a complementary diploma in one year (doesn’t exist now), then I have graduated with a « Gemologist » professional certificate (The only state diploma which exists in world is the french one, you can study it in two years) and finally, I have decided to go to Bangkok to study in the AIGS. I have the Accredited Gemologist diploma.

  • C’est un fait, les pierres te plaisent. Elles impliquent parfois de voyager. Tu nous racontes. You love gemstones and it’s necessary to travel to find its. Tell us please ?

Pour les passionnés de pierres, les voyages sont importants. Cela nous permet d’aller voir sur le terrain comment elles sortent des mines, comment elles sont traitées, comment elles sont vendues etc.

Ce sont des choses qui sont difficiles à observer depuis la France. Et puis, c’est tellement enrichissant de voyager, de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles personnes ayant chacunes une histoire différente.

For people who love gemstones, it’s really important to travel. From France, it’s quite impossible to see gemstones mining, treatments and burners, gemstones markets… It’s completely different abroad.

Then, it’s so enriching to discover new and different way of life and new people with a completely other vision on life and world.

  • Tu as vécu à l’étranger, en Thailande. C’était comment ? You have lived abroad, in Thailande. I mean it was totally different from France ?

C’était top, une vie si différente de la France avec beaucoup de rencontres de différentes cultures et nationalités. Les années passées là-bas furent vraiment intéressantes.

Perfection ! The life was so different from France. I have met so much people from different way of life and nationality. It was so enriching to change my country for a time. Years in Thailand were really interesting.

  • Est-ce que ça te manques ? Ou préfères-tu vivre en France ? Thailand seems to miss you a lot, no ?

Oui, ce pays me manque. J’adore ce pays et ses voisins dans le Sud-Est asiatique. J’y finirai très certainement mes jours.

Right ! I miss this country a lot. Cause, I love it and all the countries in the South-East Asia. For sure, if I can finish my days over there, I will make it !

  • Tu as choisi de faire « une pause » dans ton métier. Tu nous expliques ce qui a provoqué ce choix. Why have you decided to make a « break » in your career ?

Surement la lassitude de l’atelier après 15 ans à la cheville. J’ai eu envie de changer d’horizon et il est parfois bon de faire une pause pour se ressourcer, se renforcer, et repartir de plus belle. Et c’est toujours intéressant de découvrir de nouvelles choses et de faire nouvelles rencontres dans un univers complètement différent.

Certainly a sort of weariness after quite 15 years to work in workshop. I wanted to change my way of work. Sometimes, it’s good to make a « break » for re-energize himself and set out again. More, it’s always interesting to discover new things and new people inside a completely different professional world.

  • Est-ce que tu comptes revenir à ce métier ? But, you will come back to jewelry industry ?

Oui très certainement. Je suis trop amoureux des belles pierres précieuses pour les mettre de cotés dans ma vie pour toujours.

Oh yes, certainly. I’m too passionated by gemstones to forget its for the whole life.

  • Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui veut démarrer dans ce secteur pro ? What advices can you give to a young person who wants to work inside this professional world ?

Le plus important est de démarrer au bon endroit aux cotés des bonnes personnes. Je veux dire par là que si on a la possibilité d’avoir un maitre d’apprentissage ou « mentor » exceptionnel comme cela a été le cas pour moi c’est juste parfait pour apprendre vite et bien !

Et sinon de ne pas avoir peur de bouger dans ce métier et d’apprendre dans des endroits différents avec des personnes différentes pour se faire la meilleure expérience possible.

It seems simple to say that, but the most important thing is to begin with the good people in the good places. If, like for myself, you can find the good mentor made for you, it’s perfect to learn and practice perfectly your craft.

And, of course, it’s important to move (not too much and not too quickly) to meet and learn with different people to earn the best experience.

**********

Je remercie encore Samuel pour le temps qu’il m’a accordé et je vous dis à bientôt pour une prochaine rencontre.

Thank you so much, Samuel, for your kindness to answer to my different questions. Soon, a new interview on the blog.

À bientôt !

See you soon !

Vente Sotheby’s, New York, le 24 septembre 2015

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Quand je commence à voir arriver les catalogues des Fall Auctions, je suis un peu comme une enfant fébrile devant un paquet de bonbons multicolores. Celui que vient de m’adresser la maison Sotheby’s pour sa première vente de la saison ne fait donc pas exception à cette règle !

Ce sont presque 550 lots que nous propose la maison pour une vacation qui devrait voir certaines enchères s’envoler. On regarde ça !

A first Fall Auctions catalog is always exciting for me. I’m like a restless child in front of a pack of various-colored candies. Of course, the one that Sotheby’s has send me doesn’t make an exception.

For this first « Important Jewels » auction, it’s quite 550 lots that buyers could play in the room or by phone. Let me see what I find unmissable !

Capture d’écran 2015-08-29 à 10.26.16

Lot 112 : bague en or jaune, diamants (2 cts) et centre émeraude de Colombie de 9,5×9,5 mm certifiée naturelle et non traitée par l’AGL. Estimation entre 30.000 et 50.000 $. Yellow gold ring with 2 cts diamonds and important square-cut Colombian emerald of 9.5×9.5 mm. AGL says natural and untreated (no oil, no resin). estimated btw US$ 30-50k. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-08-29 à 10.31.58

Lot 114 : rare pendentif en or jaune et micro mosaïque représentant La Vierge. Fin du XIXe siècle et signé de la maison Tiffany and Co. Il provient d’une importante collection privée et est vendu dans sa boite. Estimation entre 15.000 et 20.000 $. Truly rare Tiffany and Co. pendant in yellow gold and depicting the Madonna. Late 19th century, from an important private collection, sold in its fitted box. Estimated btw US$ 15-20k. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-08-29 à 10.44.36

Lot 251 : important saphir jaune sur papier de 78,29 carats, certifié naturel et non traité par le GIA. Estimation entre 50.000 et 70.000 $. Important natural and unheated unmounted yellow sapphire weighing about 78,29 cts, GIA report. Estimated btw US$ 50-70k. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-08-29 à 10.49.26

Lot 260 : superbe broche Licorne signée Tiffany and Co. et imaginée par Jean Schlumbrger vers 1955. Or, platine, diamants, améthystes et saphirs jaunes. Estimation entre 40.000 et 60.000 $. Awesome yellow gold, platinum, diamonds, yellow sapphires and amethysts Unicorn brooch, signed Tiffany and Co. and designed by Jean Schlumberger. Circa 1955. Estimated btw US$ 40-60k. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-08-29 à 10.57.05

Lot 278 : très rare collier attribué à Ernst Paltscho, vers 1930. Or blanc, pierres dures et diamants. Estimation entre 75.000 et 100.000 $. Truly rare necklace attributed to Ernst Paltscho, circa 1930. White gold, hardstones and diamonds. Estimated btw US$ 75-100k. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-08-29 à 11.09.18

Lot 385 : amusante broche en platine, diamants, émail, saphirs, rubis et émeraude signée de Raymond Yard. Vers 1941. Estimation entre 7000 et 9000 $. Funny Raymond Yard brooch with platinum, diamonds, enamel, sapphires, rubies and emeralds. Circa 1941. Estimated btw US$ 7-9k. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-08-29 à 11.17.05

Lot 471 : superbe bague en platine, diamants et centre saphir birman de 43,25 cts. Certifié naturel et non traité par l’AGL. Provenance de la succession de Dolores Sherwood Bosshard. Estimation entre 200.000 et 300.000 $. Stunning platinum ring with diamond and impressive natural and unheated Burma sapphire, AGL report. Come from the estate of Dolores Sherwood Bosshard. Estimated btw US$ 200-300k. Photo : Sotheby’s

À bientôt !

See you soon !

Dispersion de la collection de la Famille de France aux enchères

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La maison Sotheby’s a annoncé une vente d’exception avec la dispersion dans quelques semaines de la collection personnelle de la Famille de France, descendante directe de la famille d’Orléans, feu le Comte de Paris (1908-1999) et feu son épouse la Comtesse de Paris (1911-2003). Cette vente aura lieu à Paris les 29 et 30 septembre 2015.

Je suppose que ce trouve ainsi dans cette vente, une partie des objets que les enfants héritiers du Comte de Paris avaient pu récupérer après que la justice leur ai donné raison fin 2013 dans l’affaire concernant la succession de leur père.

230 lots très éclectiques seront proposés aux acheteurs et on trouve dans la collection quelques objets se rattachant à la joaillerie. J’espère aussi que nombre de lots resteront en France. Focus sur les objets les plus marquants.

Sotheby’s have announced an exceptional auction with the selling of the personnal collection having belonged to the late Comte de Paris (1908-1999) and Comtesse de Paris (1911-2003), descendents to the French Royal Family. This auction will take place in Paris, september 29th and 30th.

At the end 2013, The French Justice had ruled in favor to the children of the late Comte de Paris in a sad  matter of estate. I suppose that we can find in the catalog some objects get back to the heirs.

230 lots will be offered to buyers and certainly, many lots won’t leave France. Some are related to jewelry. Focus.

Capture d’écran 2015-08-24 à 17.00.02

Lot 140 : important collier de l’Ordre du Saint-Esprit, en or émaillé, par Ouizille et Lemoine, provenant de Louis-Philippe d’Orléans (1773-1850), futur roi Louis-Philippe. Fabriqué vers 1824. Estimation entre 200.000 et 300.000 €. Necklace from the Order of Holy Spirit (Order of the Holy Ghost), having belonged to Louis-Philippe d’Orléans (1773-1850) became King Louis-Philippe. Made in enameled gold by Ouizille and Lemoine, circa 1824. Estimated btw 200.000 and 300.000 €. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-08-24 à 17.09.46

Lot 150 : pendentif en or émaillé et perle fine, représentant Saint-Michel terrassant Satan. Travail français du XVIIe siècle. Donné à la Famille d’Orléans par Arturo López Willshaw (1900-1962), célèbre collectionneur chilien, protecteur des arts, personnalité marquante de la vie sociale et mondaine parisienne. Estimation entre 10.000 et 15.000 €. Enameled gold pendant with a natural pearl, depicting Saint Michel flooring satan. French work from the 17th century, given to the Orleans Family by Arturo López Willshaw (1900-1962), important Chilean collector, lover of arts and socialite/member of the parisian fashionable society. Estimated btw 10.000 and 15.000 €. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2015-08-24 à 17.20.14

Lot 222 : bel ensemble comportant un porte-crayon de la maison Fabergé, orfèvre Anna Ringe, et deux coupe-papiers, vers 1900. Néphrite, or et or émaillé. Ancienne collection de S.A.R. le Prince Valdemar de Danemark (1858-1939) et son épouse S.A.R. la Princesse Marie d’Orléans (1865-1909). Estimation entre 15.000 et 20.000 €. A Faberge nephrite and gold pencil holder made by Anna Ringe et two nephrite/gold paper knifes. Circa 1900. Old collection of the Prince Valdemar de Danemark (1858-1939) and the Princess Marie d’Orléans (1865-1909). Estimated btw 15.000 and 20.000 €. Photo : Sotheby’s

À bientôt !

See you soon !

Vente Bonhams, Londres, le 9 septembre 2015

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La première vente de la saison pour la maison Bonhams se tiendra le 9 septembre à Londres. Pour l’occasion, presque 400 lots seront proposés. Beaucoup de bijoux anciens composent le catalogue, et quelques très jolies pièces méritent une mise en lumière.

The first Bonhams jewelry auction is shedulded for the 2015 september 9th in London. For this first event, quite 400 lots will be sold. If many jewels are antique, some are really interesting. Let’s go !

image1

Lot 65 : joli pendentif Art nouveau, or jaune, diamants, rubis et émail. Vers 1900 par la maison Guillemin Frères, laquelle sera fusionnée dans les années 20 avec la maison René Boivin. Estimation entre 3500 et 4500 £. Nice Art nouveau pendant, yellow gold, diamonds, rubies, enamel. By the french company Guillemin Frères (incorporated by the jewelry house René Boivin in the 20s), circa 1900. Estimated btw 3500 and 4500 £. Photo : Bonhams

Capture d’écran 2015-08-22 à 16.51.46

Lot 145 : rare ensemble en perles fines dans un très bon état de conservation. Milieu du XIXe siècle. Estimation entre 800 et 1200 £. Rare seed pearls set from mid 19th century. Estimated btw 800 and 1200 £. Photo : Bonhams

Capture d’écran 2015-08-22 à 16.56.47

Lot 200 : bel exemple de joaillerie début XIXe avec cette croix en or jaune, chrysobéryls et topazes roses. Les pierres sont d’origine. Vers 1820. Estimation entre 1000 et 1500 £. Nice jewelry example with this early 19th century cross, yellow gold, chrysoberyls and pink topaz. Original stones. Circa 1820. Estimated btw 1000 and 1500 £. Photo : Bonhams

Capture d’écran 2015-08-22 à 17.02.24

Lot 223 : belle parure en grenat, vers 1820, dans son coffret de la maison Gibson & Co., Donegall Place, Belfast. Estimation entre 1500 et 2000 £. Beautiful garnets set, circa 1820, in its box from the jewelry house Gibson & Co., Donegall Place, Belfast. Estimated btw 1500 and 2000 £. Photo : Bonhams

À bientôt !

See you soon !

Un nouveau document ISO concernant les diamants plus strict que celui de la FTC

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

862325

Photo : France Info

Il y a quelques jours, je recevais parmi mes mails une alerte de publication d’un article de Rob Bates (Éditeur auprès de la revue américaine JCK) et concernant la parution d’un nouveau document ISO concernant le diamant. Vous connaissez à me connaitre, le juridique et la certification sont des sujets qui me passionnent. Je l’ai donc lu avec attention et il m’a semblé intéressant de vous proposer une traduction de celui-ci sur le site.

Few days ago, I receveid a publication alert about a new interesting article wrote by Rob Bates (News Directeur to JCK) about a new ISO standart concerning diamonds. I read it with attention and interest and I decided to propose you a translation on my website. So, if you are an english readers, you can read it carefully here

In more, you can consult the ISO english form here.

« L’organisation Internationale pour la standardisation (ISO) a publié il y a peu un nouveau document standard concernant la description des diamants synthétiques et traités. Il est à noter, pour les américains, que ce texte est plus strict que celui que celui proposé jusque là par la FTC pour le secteur de la joaillerie.

Comme dans le texte de la FTC, le nouveau standard ISO précise que le terme « diamant » ne peut se référer qu’aux gemmes naturelles en définissant une pierre naturelle comme « une gemme complétement formée dans la nature sans que l’homme ne soit intervenu à quelque moment que ce soit. »

On remarquera que les documents de ces deux entités sont proches (mais dans le domaine du juridique, les termes sont importants et s’ils semblent vouloir dire la même chose, ils n’ont pas toujours la même portée, nda). Ainsi le texte ISO autorise uniquement l’utilisation des termes « Création en laboratoire » ou « Croissance en laboratoire » ou « Synthétique » pour décrire les pierres non naturelles. La FTC, quand à elle, permet que les termes « Fabriqué par l’homme » ou « Créé par la compagnie X » indique Cecilia Gardner, présidente et CEO du Comité de Surveillance des Joailliers (Jewelers Vigilance Committee).

Le nouveau texte interdit formellement l’utilisation des termes abrégés tels que « Lab-grown » ou « Lab-created » pour décrire ces pierres. Et bien que cette habitude soit courante dans ce secteur. À tel point, d’ailleurs, que Ernie Blom, président de la Fédération Mondiale des Bourses de Diamants (WFDB) a reconnu le coté plus que positif de ce nouveau texte. Notons d’ailleurs que ces abréviations sont autorisées par la FTC comme l’a confirmé Cecilia Gardner. Elle a ajouté en sus que « le nouvel ISO est plus sévère que la FTC et que les agences gouvernementales américaines préfèrent ne pas avoir un discours trop dur en terme de régulation. »

Ainsi, si l’ISO ne bannit pas explicitement les termes utilisés par la FTC, il explique bien qu’il ne les autorise plus.

Harry Levy, membre reconnu de la CIBJO et de la bourse des diamants de Londres a travaillé à la publication de ce nouveau texte. Il pensait que le terme « Fabriqué par l’homme » aurait pu être inclus. Il a ainsi déclaré que, pour lui, « c’était le meilleur terme et le plus compréhensible par les consommateurs ». La commission ne l’a pas suivi pour des raisons de traduction. Ce terme pouvant, dans d’autres langues que l’anglais, ne pas se traduire exactement de la même manière et ainsi laisser planer un doute pour l’acheteur. L’ISO se veut « le plus strict pour tous » a finalement conclu Harry Levy.

Le nouveau standard bannit les dénominations « naturel, réel, précieux, cultivé, en culture et gemme » pour décrire une pierre synthétique et ajoute que la simple mention du nom du fabriquant est « insuffisante ». Cela se rapproche du texte de la FTC qui permet, lui, le terme « cultivé » si celui-ci est immédiatement suivi d’un terme accepté.

Parmi les autres points importants, on relève :

  • L’ISO indique que diamants traités doivent être absolument mentionnés comme tels avec l’indication du traitement.
  • Le nouveau standard définit qu’une pierre traitée est une gemme « dont l’apparence a été changée de façon permanente ou non par une intervention humaine autre que la taille, le polissage, le nettoyage ou le sertissage ». Ainsi l’ISO donne des exemples habituels (vernis, remplissage de fractures, chauffe, irradiation, forage laser ou traitement HPHT) et les compagnies l’indiquent le plus souvent car la transparence est un argument de vente.
  • Le nouveau texte n’aborde pas explicitement la gradation mais il aura forcément un impact important sur celle-ci.

Enfin, la grande différence entre ces deux textes concerne surtout le commerce aux USA. L’application de l’ISO est volontaire tandis que l’application de la FTC ne l’ai pas. Il est obligatoire d’appliquer ce dernier texte à défaut d’un autre. »

Si vous souhaitez vous référez au texte de l’ISO, vous pouvez le consulter en français en cliquant ici. Bonne lecture.

À bientôt !

Vente Sotheby’s, Melbourne, le 31 aout 2015

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La maison Sotheby’s Australia proposera à la fin du mois d’aout une jolie vacation dédiée principalement aux bijoux anciens et contemporains. Parmi les lots, on retrouve de belles signatures européennes mais surtout des maisons australiennes qui permettent d’en apprendre plus sur les joailliers du pays. On regarde ce qui a retenu mon attention.

The auction house Sotheby’s Australia will propose at the end of the month of August a nice auction which will offer some antique and contemporary jewels. Among lots, we can find important european jewelry companies and especially australian companies. I show you what I find interesting.

014_1

Lot 14 : important collier en or 15ct (ce titre de métal est assez rare), aigues-marines, grenats démantoides et perles fines. Signé de la maison Duggin, Shappere & Co. qui était installée à Melbourne. Début XXe siècle. Estimation entre 1500 et 2000 $. Important necklace by Duggin, Shappere & Co., 15ct gold, aquamarines, demantoid garnets and natural pearls. Early 20th century. Estimated btw 1500 and 2000 $. Photo : Sotheby’s

015_1

Lot 15 : broche en or 15 ct, diamants et belle aigue-marine de 3,50 carats. Signée de la maison australienne Hardy Brothers, millieu XXe. Estimation entre 800 et 1200 $. 15 ct gold brooch, diamonds, 3,50 cts natural strong and luminous aquamarine, by the australian jewelry company Hardy Brothers, mid 20 th century. Estimated btw 800 and 1200 $. Photo : Sotheby’s

146_1

Lot 146 : broche en or 750 ‰, diamants, saphirs et centre aigue-marine de 23 carats. Signée de la maison Tiffany and Co. Estimation entre 23.000 et 28.000 $. Brooch by Tiffany and Co., 18 ct gold, diamonds, sapphires, 23 carats natural aquamarine. Estimated btw 23.000 and 28.000 $. Photo : Sotheby’s

159_1

Lot 159 : rare collier début XXe par Tiffany and Co., platine et diamants pour plus de 14 carats. Transformable en broche, pendentif et collier. Estimation entre 230.000 et 250.000 $. Unusual platinum and diamonds necklace by Tiffany and Co., early 20th century. Brooch and pendant detachable. Estimated btw 230.000 and 250.000 $. Photo : Sotheby’s

À bientôt !

See you soon !

Dispersion de la collection Hassenfeld

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le 16 septembre prochain, la maison de ventes aux enchères Leslie Hindman Auctioneers basée à Chicago proposera la dispersion de la collection de Rita Dee Hassenfeld.

The next September 16, the auction house Leslie Hindman Auctioneers from Chicago will propose to auction the Rita Dee Hassenfeld jewelry collection.

Cette vente composée de 200 lots de joaillerie provenant des meilleures maisons mondiales mettra en avant de nombreuses maisons européennes et françaises mais aussi de belles maisons americaines : Cartier, Van Cleef and Arpels, David Webb, Verdura… etc.

This auction composed about 200 lots from the most famous international jewelry houses like : Cartier, Van Cleef and Arpels, David Webb, Verdura… etc. 

Si le nom de Rita Hassenfeld ne vous dit rien, c’est normal. Née a New York, danseuse et étudiante à la prestigieuse School of American Ballet, elle épousa Harold Irwin Hassenfeld et lui donna trois enfants. Il fut l’un des membres de Hassenfeld Brothers qui deviendra Hasbro Industries. Vous savez, les jeux Hasbro tels le Monopoly, le Cluedo…etc. Je suis sûre que cela vous rappelle des après-midi pluvieux à jouer en famille ! Décédée en janvier 2015, c’est sa collection personnelle qui sera vendue dans quelques semaines.

If you don’t know the name of Rita Hassenfeld, it’s quite normal. Born in NY, ballerina and student from the prestigious School of American Ballet, she married to Harold Irwin Hassenfeld and gave him three children. He was one of the members from the Hassenfeld Brothers which became later Hasbro Industries. You know, the Hasbro games like Cluedo or Monopoly. Sure, it remained you rainy days with family or cousins. Deceased in january 2015, her personal collection will be sold in few weeks.

Je vous propose donc de découvrir les lots marquants de cette vacation de septembre 2015.

So, let me introduce you my favorite jewels for this new nice septembre auction.

10277760

Lot 26 : bague taillée dans un quartz à inclusions de tourmalines noires. Estimation entre 100 et 200 $. A carved tourmalinated quartz, estimated btw 100 and 200 $. Photo : Leslie Hindman

10277319

Lot 90 : montre en platine, diamants, émeraudes, onyx et émail. Époque Art Déco, signée Cartier France. Estimation entre 100.000 et 150.000 $. Art Deco watch from Cartier France, platinum, diamonds, emeralds, onyx and enamel. Estimated btw US$ 100-150k. Photo : Leslie Hindman

10277141

Lot 107 : paire de boucles d’oreilles signée Aletto Brothers en platine, diamants, grenats tsavorites et saphirs. Estimation entre 12.000 et 18.000 $. Earrings pair by Aletto Brothers. Platinum, diamonds, tsavorites and sapphires. Estimated btw US$ 12-18k. Photo : Leslie Hindman

10277203

Lot 120 : Étonnant collier en onyx à incrustations d’opales. Estimation entre 800 et 1200 $. Amazing onyx necklace with opals. Estimated btw 800 and 1200 $. Photo : Leslie Hindman

10277269

Lot 241 : broche en or et jade par Angela Cummings. Estimation entre 800 et 1200 $. Jade and gold brooch by Angela Cummings. Estimated btw 800 and 1200 $. Photo : Leslie Hindman

À bientôt !

See you soon !

The 1st World Emerald Symposium

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Il y a plusieurs mois, j’avais reçu un communiqué concernant l’organisation du premier symposium mondial sur l’émeraude qui se tiendra en octobre 2015 en Colombie. Le programme s’est depuis enrichi et l’événement s’annonce plus que prometteur.

Few months ago, I have received a press release concerning the first World Emerald Symposium (Fr readers). This event will take place in Colombia in october 2015. For sure, this one will be very interesting for all of us who are passionated by emeralds.

Symposium Visual

Parmi les intervenants de ce premier grand événement autour de l’émeraude, vous pourrez retrouver de nombreuses personnalités qui font aujourd’hui la gemmologie mondiale. Citons par exemple :

Among international speakers which have confirmed their attendances to this event, you will find, per example :

  • Mr. Benjamin Hackman – Président de ICA / President of ICA
  • Dr. Gaston Giuliani – CRPG France
  • Mr. Geatano Cavalieri – Président de la CIBJO / President of CIBJO
  • Mr. Vincent Pardieu – GIA Thailande / GIA Thailand
  • Mr. Kenneth Scarratt – Gemmologue / Gemologist
  • Dr. Thomas Hainschwang – Laboratoire GGTL / GGTL GemLab
  • Mr. Oscar Baquero – Président de la FEDESMERALDAS / FEDESMERALDAS President
  • Mr. Gabriel Angarita – Président de l’ACODES / ACODES President

À bientôt !

See you soon !

Paris, les salons de la rentrée 2015

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La rentrée à Paris s’annonce excitante et inspirante avec deux grands salons qui vont mettre à l’honneur la bijouterie et la joaillerie tant internationale que parisienne.

Beginning of the autumn term in Paris is obviously exciting and inspiring with two major shows about international and parisian jewelry.

  • BIJORHCA

C’est indéniablement le premier salon de l’année. Comme à chaque rentrée, rendez-vous à la Porte de Versailles pour découvrir nouvelles tendances, créateurs nouveaux et confirmés ou encore matériaux innovants.

For sure, this show is the first important one for the year. As usual, you have to go to the Porte de Versaille for discovering new trends in fashion and jewelry, creators and of course innovative materials.

bij-empreinte-blanche_827

Rendez-vous du 4 au 7 septembre 2015 à Paris pour arpenter les allées du show et vous nourrir de tout ce que vous pourrez y découvrir.

À noter, cette année, la présence du Laboratoire Français de Gemmologie (LFG) qui donnera plusieurs conférences afin d’éclairer toujours encore plus le public et les professionnels présents :

  • Le vendredi 4 septembre à partir de 11 heures 30 : « Les origines géographiques des rubis, saphirs et émeraudes »  par Olivier Ségura, Directeur du LFG
  • Le lundi 7 septembre à partir de 11 heures 30 : « Le point sur le diamant et les diamants de synthèse » par Aurélien Delaunay, gemmologue et responsable du service diamant au LFG.

From the 4 to the 7 septembre, you must go to this very nice show to discover a world made of jewels and wonderful creations. More, this year, the French Gemological Laboratory (LFG) will give some interesting lectures to enlighten public and professionals about gems :

  • The septembre 4 at 11.30 am : « Geographical origins about Rubies, Sapphires and emralds » by Olivier Ségura, Head of LFG
  • The septembre 7 at 11.30 am : « Natural diamonds vs synthetics diamonds » by Aurélien Delaunay, gemologist at LFG

Je vous souhaite d’avance une bonne visite et de jolies découvertes !

Hope you a good visit !

  • Révélations, le salon des Métiers d’art et de la Création

Du 10 au 13 septembre 2015, rendez-vous est pris pour assister au salon Révélations qui se tiendra dans l’enceinte du Grand Palais à Paris. Si ce salon n’est pas uniquement dédié à la joaillerie, vous pourrez néanmoins y découvrir de nombreux créateurs.

Organisé pour la deuxième année par Ateliers d’Art de France, ce salon promet lui-aussi de superbes découvertes !

From the septembre 10 to the 13, the show « Révélations » come back in Paris for a second occasion. For this new show, The Grand Palais will reserve you many surprises. If it’s not completely dedicated to jewelry, you will discover many contemporary creators.

dlParmi les conférences, notons la présence de l’INMA ou encore de Drouot. Deux institutions particulièrement importantes qui viendront parler des métiers d’art et de la place que ceux-ci occupent dans notre société actuelle.

Among different lectures, INMA and Drouot will give some talks about art and works of arty in our actual society.

À bientôt !

See you soon !

Un diamant brut de 357 carats bientôt proposé aux enchères

Mots-clés

, , , , , , , , , ,

La compagnie diamantifère Gem Diamonds a annoncé il y a peu qu’elle mettra en vente prochainement aux enchères un impressionnant brut de 357 carats (type IIa) découvert dans le gisement qu’elle exploite à Letseng au Lesotho.

Si la compagnie reste discrète sur les prix réalisés par de telles pierres, elle a néanmoins communiqué sur le prix d’un brut de 108 carats (type IIa) vendu il y a quelques semaines pour plus de 65.000 $/carat.

The Gem diamonds company has announced a next auction for an impressive rough diamond weighing 357 carats. This IIa stone was unearthed in Letseng Mine (Lesotho).

The company is obviously discreet about the price of these exceptional stones. But, a diamond about 108 carats (IIa too) was sold previously for more 65.000 $/carat.

3007-31097-lesotho-gem-diamonds-mettra-aux-encheres-sous-peu-un-diamant-de-357-carats-de-type-2a_L

La pierre de 357 carats qui sera vendue prochainement. The 357 carats diamond which will be auctionned soon. Photo : Gem Diamonds.

À bientôt !

See you soon !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 987 autres abonnés