Quelques nouveaux diamants

Étiquettes

, , , ,

Régulièrement, je reçois des communiqués de presse des diamantifères pour annoncer la découverte de pierres importantes. Je n’ai pas forcément l’occasion de faire un post par découverte et si vous ne me suivez pas sur Instagram, ni sur facebook, vous êtes peut-être passé à coté de ces annonces. Résumé de ces dernières semaines.

Regularly, I received some press releases from diamonds companies from all over the world about the recovery of impressive new stones. I haven’t always the time to post this news on this blog, and if you don’t follow mi on instagram or Facebook, maybe you have miss these news. Focus on these last weeks.

12553027_955914164485530_6154670139012406485_n

Lucapa Diamond a annoncé la découverte de nombreux diamants dans sa concession de Lulo, mais c’est un 133 carats qui retient notre attention. S’il n’est pas gemme, il provient d’une nouvelle zone de prospection sur la concession, zone qui s’annonce riche en pierres. Lucapa Diamond has unearthed some news diamonds in the Lulo zone and especially a new 133 carats, not gem, but from a new mining zone which could be potentially highly diamondiferous. Photo : Lucapa – 22 janvier 2016

12654464_962403390503274_3620190305230272705_n

Toujours à Lulo, Lucapa annonce début février 2016, la découverte de deux pierres d’excellente qualité : un 120 carats gradé D et un 86 carats gradé E. At the beginning of the month of february, Lucapa has unearthed two new impressive stones at the Lulo mine : a 120 carats (D) and a 86 carats (E). Photo : Lucapa – 3 février 2016

12670141_966789293398017_7698414466290101128_nEnfin, ALROSA a annoncé la découverte d’une pierre de 122 carats dans sa mine de Jubille. La pierre, parfaitement cristallisée, est légérement incluse et teintée. Elle va faire l’objet d’études plus approfondies afin d’en optimiser la taille. Finally, ALOROSA has annonced the recovery of a 122 carats diamond in the Jubille Pipe. This stone have some inclusions inside and a moderate yellowish hue. This one will be studied soon before its cutting. Photo : ALROSA – 11 février 2016

À bientôt !

See you soon !

Une Education Sentimentale

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Capture d’écran 2016-02-08 à 19.16.25

Il y a plusieurs mois, la maison Chaumet inaugurait Place Vendôme, à Paris, son musée éphémère dans la non moins célèbre boutique Arcade. Pour ce premier opus, La Promenade Bucolique avait ravit nos yeux et j’avais trouvé l’initiative très réussie. C’est vous dire si j’attendais la nouvelle exposition avec une impatience non dissimulée. Et c’est chose faite avec Une Éducation Sentimentale. Présentation.

Few months ago, The french high jewelry house Chaumet launched Place Vendôme, Paris, its short-lived museum in the famous historical Arcade shop. For this first opus, La Promenade Bucolique have given a real pleasure to our eyes and I was so impatient to discover the new exhibition. So, since this month, it’s all about love feeling with Une Education Sentimentale. Focus.

Depuis longtemps, la maison a fait des bijoux de sentiments, l’une de ses spécialités. Elle habillera, entres autres, les amours de Joséphine et Napoléon ou encore Irina de Russie et Félix Youssoupoff… Autant d’histoires d’amour célèbres qui peuplent le patrimoine de Chaumet.

Since the 19th century, the house has made with these jewels one of its specialties. This one has made some iconic jewels for Joséphine and Napoléon or for Irina de Russie and Félix Youssoupoff… So many love stories in the Chaumet heritage.

collier

Collier en platine et diamants dont deux imposantes poires. Platinum necklace set with diamonds with two impressive pear-shaped cut. Photo : Archive Chaumet

aigrette

Dessin d’une aigrette, vers 1890. Drawing about an aigrette, circa 1890. Photo : Chaumet

pierrot

Broche Pierrot en or, onyx, pierre de lune et chrysoprase. Vers 1970. Pierrot brooch, yellow gold, onyx, moonstone and chrysoprase, circa 1970. Photo : Chaumet

Déjà, en 2008, la maison avait organisé une magnifique exposition Le grand frisson, les bijoux de sentiment de la Renaissance à nos jours. Un remarquable ouvrage écrit par Diana Scarisbrick avait vu le jour. Je ne peux que vous conseiller de l’acquérir, il est superbe et vous permettra d’aller un peu plus loin dans la découverte de ses objets si particuliers…

In 2008, Chaumet has displayed more than 150 jewels for an exceptionnal exhibition Le grand frisson, les bijoux de sentiment de la Renaissance à nos jours. A nice and highly well-documented book wrote by Diana Scarisbrick was published. I can just advise you to buy it if you can. You will discover more and more about these touching and inspiring pieces of jewelry.

livre-grand-frisson-chaumet-bijoux

La maison vous présentera aussi une collection capsules. Des pièces en édition limitée qui complètent l’iconique série Liens.

In more, the house will show you a capsule collection. Some limited and one-of-a-kind jewels which complete the famous line Liens.

escapade

Bracelet Escapade en or jaune et diamants. Escapade cuff, yellow gold and diamonds. Photo : Chaumet

L’exposition durera jusqu’au 24 septembre 2016. La boutique Arcade est ouverte pour cette occasion du lundi au samedi de 10 heures 30 à 19 heures. Et comme pour la première exposition, celle-ci est gratuite. Je vous encourage vivement à aller la visiter une fois, deux fois… et surtout avec l’amoureux ou l’amoureuse…

This exhibition is opened until the 24th of september. For this time, the Arcade shop welcomes you from Monday to Saturday, from 10.30am to 7pm. As the first event, it’s free ! So, you have to go, one time, and why not a second or more… and don’t forget to go with your lover…

À bientôt !

See you soon !

Vente Doyle, New York, le 24 février 2016

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Avec le mois de février, la saison des belles aux enchères d’hiver (et celles du printemps qui s’annonce…) est ouverte ! Je commence avec la maison new-yorkaise Doyle qui présente souvent de bien jolis catalogues. Vous connaissez ma passion pour les ventes de cette maison et ce premier catalogue n’est, ma foi, pas décevant !

With the beginning of the month of February, it’s the come back of some beautiful winter auction dedicated to jewelry. And soon Spring auctions… So, I begin with the New-York based house Doyle which will offer to buyers some nice jewels with its first auction the 24 of february. You know that I’m a huge fan of this auctions house, and I can admit that this catalog is really cool… Focus !

1126128

Lot 25 : atypique bague de la maison Boucheron en or, écaille de tortue et centre chrysoprase. Estimation entre 500 et 700 $. Unusual Boucheron gold ring with tortoise shell and chrysoprase. Estimated between $ 500-700. Photo : Doyle

1133577

Lot 125 : belle petite broche fin XIXe – début XXe en or, diamants et péridots pour env. 16,75 carats. Estimation entre 1200 et 1800 $. Nice gold brooch set with diamonds and peridots for quite 16,75 carats, circa 1900. Estimated between $ 1200-1800. Photo : Doyle.

1129730

Lot 159 : beau pendentif croix de la fin du XIXe, argent, diamants et améthystes pour 11 carats env. Notez le joli travail d’ajustage. Estimation entre 1000 et 1500 $. Nice cross silver pendant set with diamonds and amethysts for quite 11 carats. Have you seen how the stones fitting is right made ? Estimated between $ 1000-1500. Photo : Doyle.

1125699

Lot 422 : atypique parure en coquille sculptée, onyx et écaille tortue. Estimation entre 1000 et 1500 $. Unusual carved-shell, onyx and tortoise shell set. Estimated between $ 1000-1500. Photo : Doyle

1133088

Lot 442 : belle aigue-marine sur papier de 23,55 carats. Non certifiée. Estimation entre 2000 et 3000 $. Nice unmouted aquamarine weighing about 23,55 carats. Uncertified. Estimated between $ 2-3k. Photo : Doyle

1128667

Lot 462 : Bague en or et diamants sertie d’une belle tourmaline bicolore de 26,50 carats, époque 1940. Estimation entre 2500 et 3500 $. Nice gold ring set with diamonds and an impressive bicolore tourmaline of 26,50 carats, circa 1940. Estimated between $ 2,5-3,5k. Photo : Doyle

1134273

Lot 635 : rare en vente, ces boutons de manchettes signés Tiffany and Co., en or et opales datant vers 1900. Estimation entre 1200 et 1800 $. Unusual and rare Tiffany and Co. gold cufflinks set with opals, circa 1900. Estimated between 1200-1800 $. Photo : Doyle

À bientôt !

See you soon !

La collection de Deborah, Duchesse de Devonshire

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

C’est une vente chargée d’histoires que nous proposera prochainement la maison Sotheby’s, en mars 2016, avec celle consacrée à la collection de la Duchesse de Devonshire, Deborah Mitford (1920-2014). Parmi les 500 lots du catalogue qui racontent sa vie, des bijoux qui valent la peine que j’y consacre un papier. On regarde ça !

It’s a rare and full of histories auction that will held Sotheby’s in March 2016 with an event dedicated to the collection having belonged to Deborah Mitford, Duchess of Devonshire. Among the 500 lots which talk about her life, some jewels… Focus !

Capture d’écran 2016-02-05 à 21.09.46

Lot 378 : belle et rare broche ancienne du XVIIIe siècle en argent et strass, symbolisant l’appartenance à « L’ordre des daims ». Cet ordre semble avoir été un cercle de pensée rival à la franc-maçonnerie. Il a, à priori, existé de 1723 à 1820 pour les dernières loges. Estimation entre 600 et 800 £. Nice and unusual 18th century silver brooch set with glass from the « Order of Bucks ». This rival order of freemasonry was active between 1723 and 1820 for the last lodges. Estimated between £ 600-800. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2016-02-05 à 21.24.52

Lot 412 : jolie broche ancienne en argent et or, diamants et rubis. Fin du XIXe siècle. Estimation entre 500 et 700 £. Nice late 19th silver and gold brooch set with rubies and diamonds. Estimated between £ 500-700. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2016-02-05 à 21.28.39

Lot 418 : Bracelet en or et diamants portant le nom de Teapot Row qui fut l’un des chevaux les plus primés de Andrew, 11e Duc de Devonshire et mari de Deborah. Estimation entre 300 et 500 £. Nice gold and diamonds bracelet with the words Teapot Row who was one of the most prized horses of Andrew, 11th Duke of Devonshire and husband of Deborah. Estimated between £ 300-500. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2016-02-05 à 21.34.59

Lot 420 : bracelet en or et émail portant l’inscription « Honi soit qui mal y pense » et offert par son mari Andrew lorsqu’il reçu l’Ordre de la Jarretière en 1966. Estimation entre 1500 et 2000 £. Gold bangle with the words Honi soit qui mal y pense. This jewel was comissioned by Andrew and gifted to deborah when the Duke received his Order of the Garter in 1966. Estimated between £ 1500-2000. Photo : Sotheby’s.

Capture d’écran 2016-02-05 à 21.42.51

Lot 434 : petite broche insecte du XIXe siècle en or, diamants et corail rose. Estimation entre 100 et 200 £. Little insect gold brooch set with diamonds and coral. Estimated between £ 100-200. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2016-02-05 à 21.46.41

Lot 440 : belle broche en or émaillé et diamants de la fin du XIXe siècle. Estimation entre 2000 et 3000 £. Unusual enameled gold brooch set with diamonds, circa 1890. Estimated between £ 2-3k. Photo : Sotheby’s

Capture d’écran 2016-02-05 à 21.50.43

Lot 467 : broche en or et diamant offerte par le Duc Andrew à son épouse Déborah pour leur anniversaire de mariage.  Estimation entre 7000 et 10,000 £. Gold brooch set with diamonds and gifted to deborah by the Duke Andrew for their wedding anniversary. Estimated between £ 7-10k. Photo : Sotheby’s

À bientôt !

See you soon !

La nouvelle liste des métiers d’art

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Capture d’écran 2016-02-02 à 18.30.39

Photo : INMA

C’est une annonce dont tous les métiers d’art peuvent, à mon sens, se féliciter. En effet, la loi vient d’évoluer de manière décisive et c’est une excellente nouvelle.

Au départ, la liste des métiers d’art reconnus par l’état français était celle définie par l’arrêté ministériel du 12 décembre 2003. Ce texte, signé du ministre de l’époque Renaud Dutreil, et publié au JORF n°299 du 27 décembre 2003 définissait précisément 217 métiers répartis en trois catégories distinctes :

  • Les métiers liés à la création
  • Les métiers liés à la restauration du patrimoine
  • Les métiers de tradition

Depuis plusieurs années, les fédérations relatives aux métiers d’art demandaient le réexamen de cet arrêté pour des raisons de protection et de lisibilité pour le grand public. Les choses avaient beaucoup évolué avec la loi du 18 juin 2014 relative aux à l’artisanat, au commerce et aux très petites entreprises (TPE).

Les métiers d’art avaient ainsi fait l’objet d’une définition les caractérisant ainsi : « Relèvent des métiers d’art, […] les personnes physiques ainsi que les dirigeants sociaux des personnes morales qui exercent, à titre principal ou secondaire, une activité indépendante de production, de création, de transformation ou de reconstitution, de réparation et de restauration du patrimoine, caractérisée par la maîtrise de gestes et de techniques en vue du travail de la matière et nécessitant un apport artistique. »

Il aura fallu attendre l’arrêté du 24 décembre 2015 et la publication au JORF du 31 janvier 2016 pour voir la législation changer. Et c’est une excellente nouvelle !

Dans les détails, le texte définit donc 198 métiers et 83 spécialités, ce qui nous donne un total de 279 activités recensées légalement. Celles-ci sont regroupées par domaine dans une logique économique pour les rattacher à un cœur de métier.

Pour la joaillerie, qui nous intéresse plus spécifiquement sur ce site, cela donne un domaine dédié « Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, Horlogerie » et une liste de 19 métiers et 5 spécialités :

  • Apprêteur
  • Argenteur / Doreur sur métal
  • Batteur d’or
  • Bijoutier (Spé : bijoutier en métaux précieux, bijoutier fantaisie)
  • Chainiste
  • Ciseleur
  • Décorateur sur résine
  • Diamantaire
  • Émailleur sur métal (Spé : émailleur sur cadrans)
  • Fondeur d’étain
  • Horloger
  • Glypticien
  • Graveur (Spé : graveur héraldiste, graveur médailleur)
  • Guillocheur
  • Joaillier
  • Lapidaire
  • Orfévre
  • Polisseur
  • Sertisseur

Pas d’inquiétudes pour les Fondeurs, ils sont aussi reconnus comme métier d’art mais dans le domaine « Métal ». Notons, avec une certaine tristesse, que les Enfileurs de perles n’existent plus.

À bientôt !

Signature de Chanel

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pour cette semaine de la mode parisienne, j’ai eu le plaisir d’être invitée par la maison Chanel pour découvrir la nouvelle collection de haute joaillerie baptisée Signature. Comme à chaque présentation, j’ai été ravie de découvrir les nouvelles pièces et enthousiasmée par le travail du studio de création de la maison. Les 48 bijoux qui composent ce nouvel opus signent donc un hommage appuyé au motif matelassé, lequel est emblématique de la marque.

During the Paris fashion week 2016, I discovered the new high jewelry collection Signature by Chanel. As usual, it was a pleasure to see all the jewels imagined by the house. The 48 high jewelry pieces from this new opus pay a beautiful tribute to the quilted pattern, emblematic figure of Chanel.

index

Les matières premières sont superbes et le travail de l’atelier interne comme des entreprises aux savoir-faire particuliers qui collaborent avec la maison est parfait. Les pierres de centres, des saphirs d’un bleu profond, magnifiques. Le travail de taille et d’ajustage des éléments sculptés dans du cristal de roche, remarquable. Et la marqueterie de nacre rehausse d’une manière assez inattendue plusieurs des pièces de la collection. Enfin, les différentes étapes de fabrication (le travail de joaillerie, le sertissage des gemmes comme le polissage du métal…) sont parfaitement maitrisées par les artisans. Les pièces sont ainsi très élégantes et équilibrées. Et c’est exactement ce que j’attends d’une collection de haute-joaillerie. Force est de reconnaitre que la maison, d’années en années, s’impose toujours un peu plus sur la Place.

Raw materials used for this collection are really nice and the work made by the Chanel’s high jewelry workshop based in Paris as by the companies which participate in the making with rare know-how, perfect. Center stones, strong and vivid blue sapphires this year, awesome. Rock crystal is perfectly hand-carved and fit into some impressive jewels, and I have to admitt that mother-of-pearl marquetry gives some beautiful effects on some pieces. Finally, I must say that the making process (jewelry, setting, polishing…) is highly mastered by the different craftsmen who have made this collection. And It is just what I want to see when I discover a new opus. So, thank you so much Chanel !

bracelet1

Bracelet « Signature de Saphir » en or blanc 750‰ serti d’un saphir taille coussin de 10 carats, 42 diamants taille carré pour un poids total de 3,2 carats, 24 diamants taille baguette pour un poids total de 1,4 carat et 582 diamants taille brillant pour un poids total de 10,6 carats. Signature de Saphir white gold bracelet set with a cushion-cut sapphire of 10 carats, 42 diamonds for 3,2 carats, 24 diamonds for 1,4 carats and 582 round-cut diamonds for 10,6 carats. Photo : Chanel Joaillerie

bo

Boucles d’oreilles « Signature Cocoon » en or blanc 750‰ serti de 251 diamants taille brillant pour un poids total de 3 carats et cristal de roche sculpté. Signature Cocoon earrings set with 251 diamonds for 3 carats and with hand-carved rock crystal. Photo : Chanel Joaillerie

broche

Broche « Signature Cocoon » en or blanc 750‰ serti d’un diamant taille brillant de 1,5 carat, 308 diamants taille brillant pour un poids total de 2 carats et cristal de roche sculpté. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu voir une vidéo que j’ai réalisé de la broche ici. Signature Cocoon white gold brooch set with 308 diamonds for 2 carats and a center stone of 1,5 carats. Hand-carved rock crystal. If you follow me on Instagram, you have seen a video I made of this impressive jewel. Photo : Chanel Joaillerie

img_0419 img_0420

Manchette « Signature de Perles » en or blanc 750‰ serti de 1191 diamants taille brillant pour un poids total de 12,4 carats et 308 perles de culture du Japon. J’ai pris une photo de l’intérieur de la pièce pour vous montrer le soin apporté à la fabrication de celle-ci. Signature de Perles white gold cuff set with 1191 diamonds for 12,4 carats and 308 Akoya pearls from Japan. I took a photo about the inside of this cuff to show you how is well-made this jewel. Photo : Le Gemmologue

collier

Définitivement la pièce maitresse de la collection. Collier « Signature de Saphir » en or blanc 750‰, diamants et un saphir taille coussin. La pierre de centre arrive du Sri-Lanka, elle est non traitée et pèse 21,7 carats. Definitly, the masterpiece of this collection. Signature de Saphir white gold necklace with an awesome 21,7 carats unheated sapphire from Sri-Lanka. Photo : Chanel Joaillerie

pendulette

Pendulette « Signature de Nacre » en or 750‰, sertie de 789 diamants ronds pour 38,5 carats et marqueterie de nacre. Signature de Nacre clock in white gold set with 789 brilliant-cut diamonds for a total weight of 38.5 carats and carved black and white mother-of-pearl. Photo : Chanel Joaillerie

bracelet2

Enfin, bracelet « Signature Ultime » en or blanc 750‰ serti d’un diamant taille brillant d’un carat, 265 saphirs taille carré pour un poids total de 66 carats et 221 diamants taille brillant pour un poids total de 7,7 carats. Signature Ultime white gold bracelet set with 221 diamonds for 7,7 carats and 265 sapphires for 66 carats. Invisible set. Photo : Chanel Joaillerie

À bientôt !

See you soon !

L’atelier Poli Orlac ferme définitivement ses portes…

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la nouvelle quand on m’a annoncé la fin définitive le l’atelier de polissage en joaillerie Poli Orlac. Spécialisée dans le polissage des métaux précieux : or et platine principalement, la maison était très bien connue des artisans de notre secteur pour son savoir-faire.

Comme beaucoup, j’avais eu la chance de travailler de temps en temps avec Nicole Deutsch et j’avais été touchée par son décès il y a plusieurs années. Son mari avait pris la suite. Avec la fermeture sans reprise de l’atelier, c’est une époque qui se clôture.

La svv Kapandji-Morhange est chargée de la liquidation des biens mobiliers. Il n’est pas question de vous inciter, ici, à vous précipiter auprès de l’étude afin de faire de bonnes affaires mais de vous informer. Surtout d’informer les professionnels du métier et les jeunes qui veulent s’installer et qui n’auraient pas de gros moyens. Le matériel de l’atelier est donc en vente à des prix assez bas (puisque d’occasion) et il me semble bénéfique que celui-ci soit repris dans le Métier et ainsi servir encore un peu…

Pour cela, il vous faut contacter la svv en charge du dossier. Basée à Paris, vous pouvez la joindre par mail à kapandjimorhange@gmail.com, mais aussi par téléphone au 01 48 24 26 10. La maison est installée dans le passage Jouffroy dans le 9e arrondissement de Paris et le dossier est consultable sur place.

À bientôt.

Le métier #21 – Des diamants et de l’humour…

Étiquettes

, , , , ,

Mon métier a un grand sens de l’humour. Comme m’a dit un excellent ami en me montrant cette photo : « Tu vois, nous, on a les Dalton à l’atelier ! ». Et il faut bien reconnaitre que ces quatre diamants ont beaucoup de caractère…

That’s with a big smile that one of my close friends working in the jewelry industry in Paris said me : « Here, we have the Dalton in our workshop ! » And, I must admit that these four diamonds have something special…

DSC09391Diamants. Diamonds. Photo : E.B

À bientôt !

See you soon !

Rencontre avec Vincent Marinesse

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Lors du dernier Salon du Patrimoine Culturel organisé au Carrousel du Louvre de Paris fin 2015, j’avais rencontré le joaillier Vincent Marinesse. Séduite par sa joaillerie contemporaine exposée sur son espace, j’ai eu envie de vous présenter son parcours et son travail de création.

Vincent évolue depuis plus de dix ans dans la joaillerie. Après un Baccalauréat professionnel Art Appliqués, il enchaine sur un CAP à l’école de Saint-Amand, un passage par Lyon et surtout il finit par un diplôme à la BJOP de Paris.

In november 2015, during the Paris Heritage Show in the Carrousel du Louvre, I have the pleasure to meet the french contemporary jeweler Vincent Marinesse. Seduced by his creations, I want to introduce you his career and his jewels. Vincent works in the french jewelry industry since ten years. After a baccalaureate in Applied Arts, he decides to make a NVQ in the school of jewelry in Saint-Amand, then in Lyon and finally he finished in Paris at the BJOP.

Bague or blanc Diamants ©MARINESSE

Bague or gris et diamants. White gold ring set with diamonds. Photo : Marinesse

Depuis un peu plus de trois ans maintenant, il est installé en chambre à Auxerre où il reçoit sa clientèle et, régulièrement, il se déplace aussi à Paris.

Il travaille principalement sur-mesure en échangeant avec ses clients afin de définir au mieux leurs envies et leurs souhaits. Il reconnait lui-même préférer ce mode de fonctionnement par rapport à celui de créer une collection annuelle. S’il propose néanmoins quelques modèles, la discussion et la réalisation d’une proposition de création adaptée restent fondamentales dans sa démarche de travail.

Since more than three years, he is established in Auxerre where he meets his customers. And, sometimes, he comes to Paris.

Creating bespoke jewelry, he prefers to give priority to a talk for understanding what want the man and the woman who come to his workshop. So, he can realize some drawings and then make a one-of-a-kind jewel.

Bague Code 4p ©MARINESSE

La bague Code. The Code ring. Photo : Marinesse

Il travaille ainsi tous les types de métaux : or, platine et argent et reconnait apprécier particulièrement la mise en valeur du diamant pour la lumière que cette gemme dégage. Inspiré par de très nombreux domaines, ses réalisations oscillent entre tradition et créations contemporaines. Ainsi, la bague Code est une pièce transformable et adaptable dont l’inspiration vient de la pièce dite Clef qui permet par son action de tenir les claveaux d’une voute. La recherche de l’équilibre reste son fil conducteur et il reconnait être admiratif des réalisations de Calder dont les fameux mobiles nous sont familiers… Le collier Stabile en est la parfaite synthèse. Vous pourrez d’ailleurs découvrir un film mettant en scène sa réalisation sur le site du joaillier.

Working with all the metals as gold, platinum or silver, he loves tu use diamonds in his creations. For him, it’s a question of light. Many topics inspire him everyday and his jewels are a subtil mix between tradition and contemporary designs. For example, the Code ring is an adjustable jewel inspiring by the keystone in architecture. Equilibrium is the most important thing for him and he says to be fan of the Calder’s masterpieces. The Stabile necklace is the conclusion about his thoughts. You can discover on his website a film showing you a making-of of this impressive jewel.

Stabile Futuriste ©MARINESSE

Une nouvelle version du collier Stabile. The new Stabile necklace. Photo : Marinesse

Si vous souhaitez contacter Vincent, vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone au 0615320844 ou lui adresser un mail : contact@marinesse.fr. Je vous encourage à le rencontrer et peut-être une de ses créations viendra compléter votre boite à bijoux.

If you want to contact Vincent, you can call him to the +0033 615320844 or you can send him a ail at : contact@marinesse.fr. I invite warmly to meet this jeweler and to discover his world…

À bientôt !

See you soon !

Les 4Cs du HRD dans toutes les langues

Comprendre le prix d’un diamant nécessite de connaitre et de comprendre les caractéristiques de celui-ci. Lesquelles sont toujours synthétisées sous les 4Cs (la couleur, la taille, le poids et la pureté). Jusqu’à présent le document du HRD était en anglais mais celui-ci propose enfin la charte traduite en de très nombreuses langues : anglais, espagnol, allemand, Français, Italien, Turc, Russe, Portuguais, Arabe et Chinois. Le document est téléchargeable sur le site et optimisé pour smartphone et tablettes.

If you want to understand the price of a diamond, you need to know and to understand its caracteristics. These ones are always known as the 4Cs : cut, clarity, carat and color. Until now, the document of the HRD was only in english but now this one is available in different languages as : English, Spanish, German, French, Italian, Turkish, Russian, Portuguese, Arabic and Chinese. A very good news, more you can use it on smartphone and ipad (or others).

hrd4csgradientchartfrweb

Les 4Cs traduit en français. Photo : HRD

À bientôt !

See you soon !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 073 autres abonnés