Miam, des cailloux !

On dit parfois que les gemmologues pourraient manger les pierres qu’ils manipulent tellement ils les aiment. En juillet 2021, Loïc Prigent publiait cette affirmation entendue durant la semaine de mode : « J’adore la joaillerie. Je pourrais manger les pierres ». Impossible de ne pas sourire en lisant cela tant il y a du vrai dans cette phrase pleine d’humour. Les bijoux et les pierres présentés à cette occasion sont souvent gourmands, opulents, qualifiés de bonbons précieux et la comparaison avec la pâtisserie arrive d’elle-même. Mais imaginons un instant que l’on puisse manger des cailloux, non pas les vrais, mais des gâteaux qui leur rendent hommage. Alors, il y a un moment maintenant, je vous avais présenté le travail du pâtissier André Stevens qui avait imaginé des gourmandises en forme de minéraux. Je ne crois pas qu’il les commercialise mais vous pouvez lui poser la question. En attendant, je vous propose de découvrir quelques adresses qui vous feront manger des cailloux. Des cailloux gourmands, loin du rocher chocolat. Car la pâtisserie et la gemmologie ont finalement beaucoup de choses en commun: connaissance, patience, technique et recherche perpétuelle.

It is sometimes said that gemologists might eat the stones they handle so much they love them. In July 2021, Loïc Prigent published this statement heard during fashion week: « I love jewelry. I could eat stones ». Impossible not to smile reading this as there is so much truth in this humorous sentence. The jewels and stones presented on this occasion are often greedy, opulent, qualified as precious sweets and the comparison with pastry comes by itself. But let’s imagine for a moment that we could eat pebbles, not the real ones, but cakes that pay homage to them. So, a while ago, I presented to you the work of pastry chef André Stevens who had imagined delicacies in the form of minerals. I don’t think he sells them but you can ask him. In the meantime, I invite you to discover some addresses that will make you eat rocks. Gourmet pebbles, far from the chocolate rock. After all, pastry and gemology have a lot in common: knowledge, patience, technique and perpetual research.

1- « Le galet » de la Pâtisserie Mazzoni, Le Havre

Le Galet de la pâtisserie Mazzoni. The Galet from the Mazzoni pastry.

Si vous vous rendez au Havre, vous ferez forcément un détour par l’église Saint-Joseph qui a si bien su inspirer Michel Bussy dans son roman « Maman a tort ». Vous passerez voir la plage car elle vaut le détour à cause de ses galets. Peu de sable mais ses pierres arrondies par les vagues que l’on voudrait collectionner. Forcément, vous en glisserez en dans votre poche. Et puis, le vent et le bord de mer aidant, vous ne direz pas non à une tasse de thé au chaud. Et pour ça, il faudra vous rendre à la pâtisserie Mazzoni où vous pourrez déguster un galet. Mousse chocolat, praliné pécan, pain de Gênes au café et croustillant pécan sauront je pense vous convaincre qu’un galet en cache un autre, tout aussi intéressant que ceux qui peuplent les plages du Havre.

If you go to Le Havre, you will inevitably make a detour by the Saint-Joseph church which knew so well how to inspire Michel Bussy in his novel « Maman a tort ». You will pass by to see the beach because it is worth the detour because of its pebbles. No sand but this stones rounded by the waves that we would like to collect. Inevitably, you will slip some into your pocket. And then, with the help of the wind and the seaside, you won’t say no to a hot cup of tea. And for that, you will have to go to the Mazzoni pastry shop where you can taste a pebble. Chocolate mousse, pecan praline, Genoa bread with coffee and crunchy pecan will, I think, convince you that one pebble hides another, just as interesting as those that populate the beaches of Le Havre.

2- « Le galet de Nice » de la Pâtisserie Canet, Nice

Les galets de Nice par la Pâtisserie Canet. Nice pebbles by Pâtisserie Canet.

Depuis 1927, la pâtisserie Canet régale les gourmands de la ville connue pour sa promenade des anglais. Sur la plage attenante, les galets sont légions et sont un peu la signature des lieux. Alors pourquoi ne pas les déguster? Il vous suffira pour cela de trouver le boulevard Magenta. A deux pas du Negresco, vous découvrirez cette adresse que connaissent tous les niçois. Et vous pourrez vous y procurez un galet. Biscuit dacquoise à la noix de coco, praliné feuilleté, crémeux aux fruits de la passion et mousse au chocolat. Rien que ça pour un dessert qui ne vous laissera pas sur votre faim.

Since 1927, the Canet pastry shop has been delighting gourmets in the city known for its Promenade des Anglais. On the adjoining beach, the pebbles are legion and are somewhat the signature of the place. So why not taste them? All you need to do is find Boulevard Magenta. A stone’s throw from the Negresco, you will discover this address that all Nice people know. And you can get a pebble there. Coconut dacquoise biscuit, puff pastry, creamy passion fruit and chocolate mousse. Just that for a dessert that will not leave you hungry.

3- « Le marbré » du Bristol, Paris

Le marbré créé par Julian Alvarez quand il était chef pâtissier au Bristol. Marble cake created by Julian Alvarez when he was pastry chef at Le Bristol.

Désormais Chef Pâtissier chez Ladurée, ce prodige du dessert a longtemps fait ses classes au Bristol où il a créé ce gâteau. Ce marbré chocolat vanille en trompe l’oeil imite donc à la perfection un bloc de marbre. Régressif à souhait et excellent, ce gâteau figure toujours à la carte de l’hôtel où il faut le commander. Et il ne vous laissera pas de marbre.

Now Pastry Chef at Ladurée, this dessert prodigy trained for a long time at the Bristol where he created this cake. This trompe l’oeil chocolate vanilla marble perfectly imitates a block of marble. Regressive and excellent, this cake is always on the menu of the hotel where you have to order it. And it won’t leave you indifferent.

4- Les « desserts géométriques » de Dinara Kasko

Envie de pratiquer la géométrie cristalline de manière gourmande? Alors il vous faudra aller en Ukraine pour découvrir le travail de la chef pâtissière Dinara Kasko. Âgée de 33 ans, elle est connue pour utiliser l’impression 3D pour réaliser ses moules ultra-techniques. Grâce à eux, elle propose des visuels différents, loin du dessert classique. A partir de là, elle construit des recettes gourmandes. Ses desserts géométriques se composent de biscuit chocolat, streusel aux noix, mousse au chocolat, ganache au Caramelia et yuzu, gelée au yuzu et fruit de la passion. Un programme alléchant!

Want to practice crystalline geometry in a gourmet way? Then you will have to go to Ukraine to discover the work of pastry chef Dinara Kasko. Aged 33, she is known for using 3D printing to make her ultra-technical moulds. Thanks to them, it offers different visuals, far from the classic dessert. From there, she builds gourmet recipes. Her geometric desserts consist of chocolate biscuit, nut streusel, chocolate mousse, Caramelia and yuzu ganache, yuzu jelly and passion fruit. An enticing program!

A bientôt !

See you soon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.