Révélations, la Biennale qui aime les joailliers

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

La saison des salons d’art et de design bat son plein à Paris. Après avoir admiré des œuvres magnifiques et rares lors du PAD puis de Salon du Livre Rare et de l’Objet d’Art, nous nous apprêtons à découvrir prochainement la 4e édition de la Biennale Révélations, le rendez-vous immanquable pour tous les passionnés et collectionneurs de créations contemporaines. Le salon qui s’installera d’ici quelques semaines – du 23 au 26 mai 2019 – sous la nef du Grand Palais offrira, cette année encore, un écrin à la hauteur des artisans remarquables qui seront présents. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la Biennale Révélations aime les joailliers. Avec plus de 25 maisons proposant des créations joaillières, le salon va se révéler plus étincelant que jamais.

The season of art and design shows is in full swing in Paris. After admiring magnificent and rare works during the PAD and SILROA Paris, we are about to discover soon the 4th edition of the Biennale Révélations, the unmissable event for all enthusiasts and collectors of contemporary creations. The show that will be installed in a few weeks – from 23 to 26 May 2019 – under the nave of the Grand Palais will, this year again, offer a showcase for the remarkable crafts(wo)men who will unveil their creations. And the least we can say is that Revelations loves jewelers. With more than 25 houses offering jewelry creations, the show will be more sparkling than ever.

révélations

La quatrième édition de Révélations se tiendra du 23 au 26 mai 2019 sous la nef du Grand Palais. The 4th edition of Revelations will be organized from May 23th to 26th in the Grand Palais. Photo : Révélations

Les maisons qui exposent sont toutes très différentes les unes des autres. Aussi, vous pourrez autant admirer des pièces en argent, or, mêlées d’acier et même de silicone. Bien sur les pierres seront aussi également présentes, puisque plusieurs maisons se positionnent sur le secteur de la très belle joaillerie. Nous sommes également heureux de voir que cette édition met en avant plusieurs noms dont nous vous avons parlé à de nombreuses reprises, ici mais également sur Instagram et Facebook. Aussi, vous retrouverez, par exemple, les pièces de Benedikt Aïchelé, d’Amélie Viaene, de Karl Mazlo, d’Esther Assouline, de Morphée Joaillerie, de MW Paris, de Persta ou de Laurence Opperman. Parallèlement, vous pourrez également admirer les créations de maisons internationales avec la venue pour le salon de Helga Mogensen, de Kim-Jung VU, de Lydia Hirte mais également de Rose Saneuil dont le rare travail de marquéterie multi-matières s’épanouit régulièrement sur des montres et des bijoux de la maison Piaget. Nous vous proposons de découvrir les ateliers qui ont déjà retenu notre attention. En attendant de vous les faire découvrir en live lors de l’ouverture de la Biennale. Et autant vous prévenir, cette édition s’annonce extrêmement belle !

The houses that exhibit are all very different from each other. Also, you will be able to admire pieces in silver, gold, mixing steel and even silicone. Of course the stones will also be present, since several houses are positioned in the area of ​​high-end jewelry. We are also happy to see that this edition highlights several names that we have spoken to you many times, here but also on Instagram and Facebook. Also, you will find, for example, the pieces of Benedikt Aïchelé, Amélie Viaene, Karl Mazlo, Esther Assouline, Morphée Joaillerie, MW Paris, Persta or Laurence Opperman. Meanwhile, you can also admire the creations of international houses with the coming for the show of Helga Mogensen, Kim-Jung VU, Lydia Hirte or Rose Saneuil whose her extremely detailled marquetry are often used by Piaget for their jewels and watches. We invite you to discover the workshops that have already caught our attention. Waiting for you to discover them at the opening of the Biennale. So, we warn you, this edition promises to be extremely exciting !

1- Aïchelé Créations

Révélations, Benedikt Aichelé

Deux bagues en or jaune du créateur Benedikt Aichelé. Toutes deux sont serties avec des tourmalines pesant respectivement 28,58 et 26,35 carats. Two yellow gold rings from Benedikt Aichelé. Both are set with tourmaline weighing respectively 28.58 and 26.35 carats. Photo : Benedikt Aichelé

Depuis plus de 25 ans, Bénédikt Aïchelé crée et fabrique exclusivement dans son atelier des pièces uniques et des petites séries de joaillerie et bijouterie. Ses bijoux, entre symboles et émotions, sont porteurs de sens. Basé à Uzès où il installe son premier atelier, vous pouvez également le retrouver à Paris dans le 7e arrondissement et depuis peu à Bruxelles où il vient d’ouvrir une nouvelle galerie. Ses créations, architecturales et parfois même organiques, mettent en avant des gemmes rares et souvent étonnantes. Amoureux de la couleur et de la poésie intérieure des pierres qu’il serti, il sait vous emmener avec lui dans son voyage joaillier. A ne pas manquer. Stand F 14.

For more than 25 years, Bénédikt Aïchelé has created and manufactured exclusively in his workshop unique pieces and small series of jewelry. His jewels, between symbols and emotions, are made to be worn. Installed in Uzès where he installs his first workshop, you can also find him in Paris in the 7th arrondissement and recently in Brussels where he has just opened a new gallery. His creations, architectural and sometimes even organic, highlight rare and often surprising gems. In love with the color and interior poetry of the stones he sets, he knows how to take you with him in his jeweler’s journey. Do not miss him, booth F 14.

2- Amélie Viaene

révélations, Amelie Viaene

Pendentifs Kiku en or rose, blanc et rhodié noir. Eléments en verre réalisés par la verrière Michi Suzuki dans le cadre d’une collaboration avec Amélie. Kiku pendants in pink gold, white and black rhodium. Glass elements made by the glass artist Michi Suzuki as part of a collaboration with Amélie. Photo : Amelie Viaene

Amélie Viaene réalise elle-même ses pièces en utilisant la technique de la sculpture sur cire. Elle faconne ses bijoux, imagine les volumes en sculptant avant de les faire fondre. Ses bijoux sont le plus souvent uniques mais elle conçoit aussi de petites séries. Ses bijoux sont organiques, joyeux et même ludique. A l’image de la jolie personne qu’est Amélie. Elle vient d’ailleurs d’ouvrir sa première boutique au 62 rue Vaneau dans le 7e arrondissement de Paris. Elle vous y reçoit sur rendez-vous. Vous pourrez la retrouver sur l’espace de la Fondation Banque Populaire dont elle a été lauréate, stand C12.

Amélie Viaene makes her own pieces using the technique of wax sculpture. She shapes her jewels, imagines the volumes by sculpting before melting them. Her jewelry is most often unique but she also designs small series. Her jewelry is organic, joyfull and even playful. Like the lovely person who is Amélie. She has just opened her first boutique at 62 rue Vaneau in the 7th arrondissement of Paris. She receives you there by appointment. You will be able to find her on the space of the Banque Populaire Foundation of which she was laureate, stand C12.

3- Amira Sliman

révélations, Amira Sliman

Collier en argent doré et patiné. Gilted and patinated silver necklace. Photo : Amira Sliman

Amira Sliman est une bijoutière contemporaine dont le travail s’articule autour de la complémentarité des formes et des matériaux. Diplômée de l’Ecole des beaux-arts de Tunis et de l’AFEDAP, elle explore le domaine du bijou et conçoit ses réalisations comme « une architecture à porter ». Fondatrice de la galerie atelier Wenge dans le 18e, elle y propose son travail et invite réguliérement d’autres créateurs à la rejoindre pour des expositions temporaires. Stand H3

Amira Sliman is a contemporary jeweler whose work revolves around the complementarity of forms and materials. Graduate of the School of Fine Arts of Tunis and AFEDAP, she explores the field of jewelry and designs its jewels as « an architecture to wear ». Founder of the Wenge gallery in the 18th arrondissement (Paris), she proposes her work and regularly invites other creators to join her for temporary exhibitions. Booth H3

4- Claude Schmitz

révélations, claude shmitz

Broche Pink Fruits en or jaune et opales roses. The Pink Fruits yellow gold brooch with pink opals. Photo : Claude Schmitz

Né et basé au Luxembourg, Claude Schmitz est un joaillier contemporain passé par Académie d’Anvers et au Royal College of Art. Son travail est un subtil équilibre entre le métal et les pierres. Ici, les matières orchestrent un dialogue poétique empreint d’une grande delicatesse. Ses réalisations font écho à l’art du Schmuck – le bijou en allemand – dont la philosophie du less is more en est la signature. Pour notre plus grand bonheur ! A découvrir en G 14.

Born and based in Luxembourg, Claude Schmitz is a contemporary jeweler passed by Antwerp Academy and the Royal College of Art. His work is a subtle balance between metal and stones. Here, materials orchestrate a poetic dialogue imbued with great delicacy. His creations echo the art of Schmuck – the jewel in German – whose philosophy of less is more is the signature. To our delight ! To discover in G 14.

5- Atelier Levéque

Revelations, Atelier Leveque

Bague Belize en or blanc, opales, saphirs, diamants et centre émeraude de Colombie de 9,6 carats. The Belize ring in white gold, opals, sapphires, diamonds and emerald from Colombia of 9.6 carats. Photo : Atelier Leveque

Rencontrée pour la première fois lors du salon Mes Créateurs Joailliers, la Maison Véléro poursuit sa route avec discretion et élégance. Fondée par Aymeric et Jonathan Levéque, joailliers, la marque propose une joaillerie souvent très travaillée. La maison réalise principalement des pièces sur mesure mais propose également ses propres créations. Basée au coeur du Quartier des Diamantaires, dans le 9e arrondissement, elle est au coeur dess savoir-faire necessaires à la réalisation d’une pièce de haute joaillerie. Stand H3

Meets for the first time at the show Mes Créateurs Joailliers, the Maison Véléro continues its route with discretion and elegance. Founded by Aymeric and Jonathan Levéque, jewelers, the brand offers a well-balanced jewelry. The house mainly produces custom pieces but also offers its own creations. Based in the heart of the Quartier des Diamantaires, in the 9th arrondissement, it is at the heart of know-how necessary to the realization of a piece of high-end jewelry. Stand H3

6- Helga Mogensel Jewellery

révélations, Helga Mogensen

Collier en bois flotté et soie, 2018. Driftwood and silk necklace, 2018. Photo : Helga Mogensen

Le bijou, heureusement, n’est pas uniquement constitué de métal et de gemmes. On s’ennuirait cruellement autrement. Aussi les créations de la bijoutière islandaise Helga Mogensen sont particulièrement rafraichissantes et détonnantes. Ses pièces, parfois à la limite de la sculpture, interrogent les intéractions entre les hommes. En utilisant des matériaux en provenance de mer comme le bois flotté, elle essaye de traduire dans ses pièces son expérience de vie, s’inspirant également d’un lieu où elle passait ses vacances avec sa famille. Loin de la ville et de ses technologies, ce lieu était propice à l’invention et à l’imagination. Découvrez son travail sur le stand AGORA.

The jewel, fortunately, is not only made of metal and gems. We would be bored cruelly otherwise. Also the creations of the Icelandic jeweler Helga Mogensen are particularly refreshing. Her pieces, sometimes at the limit of sculpture, question the interactions between people. Using materials from the sea such as driftwood, she tries to translate her life experience into her jewels, also drawing inspiration from a place where she spent her holidays with her family. Far from the city and its technologies, this place was conducive to invention and imagination. Discover her work on the AGORA stand.

8- Karl Mazlo

Karl Mazlo

Bague en or jaune, diamants et acier damassé. Yellow gold ring featuring diamonds and damasked steel. Photo : Karl Mazlo

Travailler les matières et les faire résonner entre elles : voila ce qui guide Karl Mazlo dont vous avez pu lire, il y a peu, le portrait sur le site. Poéte, joaillier, inventeur, il imagine sans cesse des bijoux d’une grande delicatesse. Lauréat des fondations Banque Populaire et Bettencourt-Schueller, son travail est aujourd’hui reconnu. Cultivant une forme de confidentialité, il fait néanmoins parti de cette jeune génération qui monte et dont on va entendre parler de plus en plus. Vous voila prévenus ! A découvrir sur le stand C12.

Work on the materials and make them resonate with each other : here is what guides Karl Mazlo. So have you read his portrait on the site ? Poet, jeweler, inventor, he constantly imagines jewels of great delicacy. Laureate of the Banque Populaire and Bettencourt-Schueller Foundations, his work is now recognized. Cultivating a form of confidentiality, he is nevertheless part of this young generation that goes up and we will hear more and more about him. You have been warned ! To discover on stand C12.

9- Laurence Opperman

révélations, Laurence opperman

Bague Aile en argent par Laurence Opperman. Wing silver ring by Laurence Opperman. Photo : Laurence Opperman

Entre sculpture, orfévrerie et joaillerie, les pièces imaginées et réalisées par Laurence Opperman se posent au carrefour de ces trois disciplines. Or, argent, pierres gemmes, la créatrice suit son instinct et imagine des bijoux dont l’intérêt réside dans leur apparente simplicité. Ses pièces sont en réalité le fruit d’un long travail de recherche sur les textures et les patines. A l’arrivée, les bijoux sont graphiques et hautement désirables. A découvrir en D1.

Between sculpture, goldsmith and jewelry, the pieces imagined and made by Laurence Opperman arise at the crossroads of these three disciplines. Gold, silver, gemstones, the designer follows her instinct and imagines jewels whose interest lies in their apparent simplicity. Her pieces are actually the fruit of a long research work on textures and patinas. Result ? Her jewels are graphic and highly desirable. To discover in D1.

10- Morphée Joaillerie

Pamela Hastry Morphée joaillerie

Bague « L’envol » en or gris 750, diamants et saphirs. « The Flight » 18k white gold, diamonds and sapphires. Photo : ©Marie Chabrol

La maison Morphée Joaillerie a été fondée en 2013 par la dessinatrice en joaillerie et gemmologue Pamela Hastry. Son parcours auprés de plusieurs grands noms de la Place Vendôme lui a donné le gout d’une haute joaillerie colorée et percutante. Largement inspirée par la nature, Pamela sait faire jouer les couleurs et imagine des bijoux aux multiples portés. Passionée par la technique joaillière et les mécanismes, la plupart de ses bijoux se transforme : bagues et broches modulables sont l’une de ses signatures. La plupart de ses pièces sont uniques et il est donc conseillé de ne pas les laisser s’échapper ! A découvrir en B13.

Morphée Joaillerie was founded in 2013 by jewelry designer and gemologist Pamela Hastry. Her career with several key houses in the Place Vendôme gave her the taste of a colorful and percussive high-end jewelry. Largely inspired by nature, Pamela knows how to play with colors and imagines jewels with many way to wear it. Passionate about jewelry and mechanics, most of her jewelry can be transformed : modular rings and brooches are one of her signatures. Most of her pieces are unique and so it is advisable not to let them escape ! To discover in B13.

11- MW Paris

un bijou pour noel

Bracelet Silex en argent, or et apatite. Par MW Paris. Silex silver and gold cuff featuring apatite. By MW Paris. Photo : Marie Chabrol

Il y a quelques années, je faisais la connaissance de Thu-Thao Le Thi, la créatrice de la jeune maison de joaillerie MW Paris. Son choix : ne réaliser que des éditions limitées à 8 exemplaires maximum pour offrir des pièces rares. Ses bijoux sont comme des talismans protecteurs modernes qui s’inspirent des grands mythes de l’Orient, de l’Asie et de l’Occident : on retrouve ainsi les bagues Râ et Bastet ou le pendentif Silchim parmi les pièces iconiques de la marque. La maison propose un choix de pierres plus rares n’hésitant pas utiliser l’apatite ou le jade Maw Sit Sit peu commun en Europe. A découvrir absolument en H3.

A few years ago, I met Thu-Thao Le Thi, the creator of the young jewelry house MW Paris. Her choice : to make limited editions with only 8 copies maximum to offer rare pieces. Her jewels are like modern protective talismans inspired by the great myths of the East, Asia and the West : the Râ and Bastet rings or the Silchim pendant are among the iconic pieces of the brand. The house offers a choice of rarer stones not hesitating to use apatite or Maw Sit Sit, unusual in Europe. To discover absolutely in H3.

12- Persta

Revelations, Persta

Bague transformable Shedu en or jaune, diamants, abalone et opale. The Shedu yellow gold modular ring featuring diamonds, abalone and opal. Photo : Persta

Persta, c’est la jeune maison qui monte et dont on parle depuis quelques mois. J’ai découvert le travail mené par Olivier et Guilhem avec plaisir et je l’ai trouvé plutôt réussi. Les bijoux, très géométriques, presque Art déco se cumulent, s’empilent depuis la petite boucle d’oreille jusqu’à la bague joaillerie plus imposante et affirmée. J’ai hâte de découvrir leurs nouveautés dans le cadre du Grand palais. Vous les retrouverez en A9.

Persta, it is the young house that goes up and about which one speaks for a few months. I discovered the work led by Olivier and Guilhem with pleasure and I found it rather successful. The jewels, very geometric and almost Art Deco, can be cumulated and stacked from the small earring to the high-end jewelry ring more assertive. I cannot wait to discover their novelties in the Grand Palais. You will find them in A9.

13- Sara Bran

sara bran

Pendentif en or, diamants et opales. Gold pendant featuring diamonds and opals. Photo : ©MarieChabrol

Sara Bran fait partie de ces rares maisons dont le savoir-faire est aussi merveilleux qu’indispensable à la haute joaillerie et à la haute horlogerie. Et je suis ravie de finir cette sélection avec elle. D’ailleurs, la maison Piaget a fait appel à son talent de dentellière sur métal à plusieurs reprises. Car Sara maitrise comme personne la découpe manuelle du métal. Ici, pas de laser mais juste une patience et une dextérité unique. Aussi, sa place est totalement justifée sous la nef du Grand Palais où je suis déjà persuadée qu’elle séduira les visiteurs et provoquera des réactions enjouées ! Son expostion à Rouen m’avait largement séduite et j’avais appréciée de pouvoir la découvrir dans le cadre de l’étonnant Musée du Secq des Tournelles. J’ai hâte de la revoir et de découvrir ses nouvelles pièces. Ne la manquez pas, elle sera en L5.

Sara Bran is one of those rare companies whose know-how is as wonderful as it is indispensable for high-end jewelry and watchmaking. Actually, I’m particularly happy to close this selection with her. Moreover, the Piaget house has appealed to her lacemaking talent on metal several times. Because Sara masters like nobody the manual cutting of the metal. Here, no laser but just a patience and a unique dexterity. Also, her place is fully justified under the nave of the Grand Palais where I am already convinced that she will seduce the visitors and will cause happy reactions ! Her exhibition in Rouen had greatly seduced me and I had appreciated to be able to discover it in the setting of the amazing Secq des Tournelles Museum. I can not wait to see her again and discover her new pieces. Do not miss her, she will be in L5.

*****

Vous l’avez compris à la lecture de cet article, la Biennale Révélations s’annonce passionante et superbe. La joaillerie et le bijou contemporain seront bien présents et c’est donc une excellente raison pour vous y rendre. Rendez-vous du 23 au 26 mai 2019. Et je sais déjà que la nef du Grand Palais sera un écrin formidable pour l’artisanant français comme européen !

You have understood in reading this article, the Bienniale Revelations will look exciting and beautiful. Fine and contemporary jewelry will be present and it is therefore a good reason to go there. Rendez-vous from 23 to 26 May 2019. And I already know that the nave of the Grand Palais will be a wonderful showcase for the French and European craftsman !

À bientôt !

See you soon !

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.